Skip to content

TORREVIEJA, ESPAGNE (Reuters) – Le coureur colombien Miguel Angel Lopez portait le maillot rouge à la fin de la première étape de la Vuelta a Espana, après que son équipe d’Astana ait remporté le match contre la montre par une avance de deux secondes sur Deceuninck-QuickStep.

Jumbo-Visma étaient les favoris pour la première étape, mais ont connu un début cauchemardesque pour le dernier Grand Tour de la saison lorsque leur leader, Primoz Roglic, et plusieurs de ses coéquipiers ont été impliqués dans un accident de masse.

L’équipe néerlandaise a terminé 18ème sur 22 sur 40 équipes derrière Astana, ce qui laisse à Roglic un déficit impressionnant derrière Lopez que le Slovène cherchera à réduire au cours des 20 prochaines étapes.

Le Team Sunweb a terminé troisième à cinq secondes, tandis que le Britannique Ineos, sans leurs meilleurs pilotes, Chris Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal, s’est classé 11ème, 26 secondes plus tard sur Astana.

La deuxième étape de dimanche se trouve à 199 km de Benidorm à Calpe.

Rapport par Richard Martin, édité par Ed Osmond

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *