Cruella des 101 Dalmatiens ?  Une femme britannique fabrique une écharpe en fourrure de chien

Le plus gros problème qu’un amoureux des animaux de compagnie ou un parent d’animaux de compagnie rencontre est la fourrure de leurs animaux de compagnie, qui finit par se coincer sur leurs vêtements ou sur les meubles de la maison. Un certain nombre d’équipements sont apparus sur le marché, qui aident à nettoyer la fourrure des vêtements ainsi que dans la maison. Cependant, une femme britannique a décidé de tirer le meilleur parti de ces mèches de cheveux. On pourrait peut-être penser que c’est assez peu pratique mais Michelle Parker a fait tous les efforts pour que ce soit vrai. La consultante en design de Leeds a créé un buzz en ligne après avoir transformé la fourrure, perdue par ses deux chiens, en écharpe.

Selon The Mirror, Parker a d’abord collecté environ 21 onces de poils de ses deux chiens de compagnie. 15 onces de cheveux de son Samoyède de quatre ans, qu’elle appelle Luka, et environ 7 onces de Keeshond, 12 ans, connue sous le nom de Keisha. Le portail d’information a rapporté que tandis que la fourrure de Luka était utilisée pour fabriquer l’écharpe de 5 pieds de long, la fourrure de Keisha faisait les pompons décoratifs aux extrémités.

Des photos d’elle portant une épaisse écharpe blanche ont commencé à faire le tour des réseaux sociaux. Parker a partagé qu’elle a eu l’idée de créer une écharpe en fourrure après avoir vu une publication sur Facebook. Elle a ensuite retrouvé l’experte en filage et tricot Andrea Devine d’Essex, qui est une personne spécialisée dans la fabrication de souvenirs à partir de fourrure et de poils d’animaux.

Le site Web de Devine révèle qu’un expert en tricot crée des souvenirs pour les propriétaires d’animaux en utilisant des poils de différentes races de chiens et de chats. Le moment mémorable rappellera aux propriétaires de leurs chiens de compagnie, même après leur décès.

Dans l’une de ses publications sur Instagram, Devine a partagé une image d’une écharpe blanche, qu’elle avait tricotée à partir de fourrure de Samoyède. « Vraiment une belle fourrure à travailler avec une extrême douceur. Je ne travaille qu’avec certaines races pour faire une écharpe dont la fourrure doit être très douce », a-t-elle écrit en légende.

Parker a payé 185 £ (18 724 Rs) pour l’écharpe unique. Elle pense que l’écharpe est un excellent souvenir de ses chiens de compagnie et qu’elle sera avec elle même lorsqu’ils seront partis.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments