Critique de « My Hero Academia: World Heroes’ Mission »: Boy on the Run

Un méchant vise à utiliser une arme biologique pour éliminer tous les mutants ? Appelez le professeur X : Cette histoire est jouée maintenant. Dommage que ce soit le récit de « My Hero Academia: World Heroes’ Mission », le troisième film à manquer basé sur la populaire série animée.

Dans « My Hero Academia », la majorité de la population a une « bizarrerie » ou un super pouvoir. Lorsqu’un garçon sans bizarrerie nommé Izuku Midoriya hérite de pouvoirs qui changent sa vie, il s’inscrit dans une académie d’élite pour apprendre à devenir un héros professionnel.

Comme les autres films d’animation, « World Heroes’ Mission » est une histoire autonome et n’a donc aucun enjeu dans le récit plus large. Dans le film, quand Izuku est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, il part en fuite avec un jeune voleur nommé Rody Soul. Ils découvrent qu’ils sont liés à un complot d’une secte anti-bizarrerie qui vise à commettre des actes internationaux de génocide.

« World Heroes’ Mission » a des visuels plus brillants que l’anime, avec des arrière-plans nets aux couleurs vives et des graphismes en 3D. La mise en scène de Kenji Nagasaki se nourrit de l’énergie des scènes de combat, mais les coupes rapides et les changements de caméra le rendent vertigineux à voir. Et pour un anime qui est apprécié pour sa distribution de personnages – ses étudiants héros bienveillants et ses méchants fascinants – tous, sauf Rody, sont ignorés au nom d’un complot stéréotypé et d’un antagoniste oubliable. Le combat final est aussi long et aussi superficiel que le reste, malgré une mise sous tension de niveau divin.

Cela signifie que « World Heroes ‘Mission » a peu à offrir aux fans chevronnés de la série ou aux nouveaux téléspectateurs, qui ne trouveront rien de ce qui rend la série géniale dans ce qui est essentiellement un arc de remplissage. Au moins, le film ne peut pas entacher les qualités adorables de la série. « Mission des héros du monde » ? Sauve-moi, s’il te plaît.

My Hero Academia : Mission des héros du monde
Classé PG-13 pour les explosions animées, les coups et les coups. En japonais, avec sous-titres. Durée : 1 heure 44 minutes. Dans les théâtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *