COVID-19 : l’Autriche ajoute des restrictions aux fêtes du Nouvel An

L’Autriche a annoncé mercredi une liste de nouvelles restrictions visant à ralentir la propagation de la omicron variante, y compris fermer les restaurants plus tôt et imposer des conditions d’entrée plus strictes pour les personnes originaires de pays où la variante est déjà dominante.

« Omicron nous présente le prochain défi épidémiologique », a déclaré Katharina Reich, co-chef de la nouvelle équipe de crise des coronavirus du pays, après une réunion entre les dirigeants nationaux et les gouverneurs des États. « Ce que nous savons, c’est qu’omicron est rapide et que nous devons réagir rapidement. »

L’Autriche est mieux placée que de nombreux autres pays européens pour affronter la nouvelle variante. Face à une vague massive d’infections en novembre, le pays a imposé un verrouillage de trois semaines pour réduire le nombre de cas quotidiens.

LE NOUVEAU PLAN COVID DE BIDEN EXPOSE UN CIVAGE ROUGE-ÉTAT BLEU

Les gens tiennent des bougies, à la mémoire de ceux qui sont morts en Autriche du coronavirus, à Vienne, le dimanche 19 décembre 2021.
(Photo AP/Michael Gruber)

En raison de ces restrictions, qui ont pris fin pour les personnes vaccinées le 12 décembre mais restent pour celles qui n’ont pas été vaccinées, le nombre de cas continue de baisser.

Mercredi, le taux de nouvelles infections sur 7 jours dans le pays s’élevait à 188,1 pour 100 000 habitants, contre un maximum de 1 100 pour 100 000 fin novembre.

Malgré la « bonne position » actuelle du pays, Reich a déclaré que de nouvelles restrictions sont nécessaires car omicron « nous apportera également des changements drastiques ».

À partir du 27 décembre, les restaurants doivent fermer à 22 h, y compris le soir du Nouvel An. Reich a également exhorté les gens à repenser leurs célébrations du Nouvel An: « Célébrez le Nouvel An en petits groupes », a-t-elle déclaré.

En outre, des responsables ont déclaré qu’ils imposeraient de nouvelles limites et exigences pour les grands rassemblements, qui nécessiteront la preuve que les participants sont vaccinés ou récemment rétablis.

Les rassemblements intérieurs et extérieurs sans sièges assignés seront limités à 25 personnes. Avec des sièges et des masques attribués, ce nombre s’élève à 500; avec un test PCR supplémentaire, à 1 000. Les événements au cours desquels tous les participants ont reçu une dose de rappel du vaccin peuvent accueillir jusqu’à 2 000 personnes.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Des gens tiennent des bougies pour pleurer les victimes du COVID-19 lors d'un événement à Vienne, en Autriche, le 19 décembre 2021.

Des gens tiennent des bougies pour pleurer les victimes du COVID-19 lors d’un événement à Vienne, en Autriche, le 19 décembre 2021.
(Guo Chen/Xinhua via Getty Images)

L’Autriche a également ajouté quatre pays européens – le Royaume-Uni, le Danemark, les Pays-Bas et la Norvège – à sa liste de « zones de variantes virales », qui s’accompagne d’exigences d’entrée plus strictes.

Ceux qui ont reçu un vaccin de rappel et viennent avec un test PCR négatif récent seront autorisés à entrer depuis ces pays sans mise en quarantaine. Les citoyens autrichiens et européens qui ne répondent pas à ces exigences seront toujours autorisés à entrer, mais devront faire face à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.