COVID-19 : l’Allemagne envisage des restrictions pour les personnes non vaccinées au milieu d’un avertissement de « Noël vraiment terrible » alors que les cas augmentent | Nouvelles du monde

Le chef de l’agence allemande de contrôle des maladies a averti que le pays ferait face à un « Noël vraiment terrible » à moins que des mesures ne soient prises pour contrer la forte augmentation des infections à coronavirus.

« Nous nous dirigeons actuellement vers une grave urgence », a déclaré le directeur de l’Institut Robert Koch, Lothar Wieler.

« Nous allons passer un Noël vraiment terrible si nous ne prenons pas de contre-mesures maintenant. »

Mises à jour COVID en direct du Royaume-Uni et du monde entier

La présidente du groupe parlementaire du parti des Verts allemands, Katrin Goering-Eckardt, prend la parole lors d'une session de la chambre basse du Parlement allemand et du Bundestag pour voter sur de nouvelles mesures proposées pour faire face à un récent pic de cas de maladie à coronavirus (COVID-19), à Berlin , Allemagne, 18 novembre 2021. REUTERS/Annegret Hilse
Image:
Le Bundestag en Allemagne vote de nouvelles mesures. Photo : AP
Le candidat du Parti social-démocrate (SPD) allemand pour le chancelier Olaf Scholz et la chancelière allemande Angela Merkel assistent à une session de la chambre basse du Parlement allemand, Bundestag pour voter sur de nouvelles mesures proposées pour faire face à un récent pic de la maladie à coronavirus (COVID- 19 ), à Berlin, Allemagne, le 18 novembre 2021. REUTERS/Annegret Hilse
Image:
Le candidat du SPD à la chancelière Olaf Scholz et Angela Merkel s’entretiennent avant le débat. Photo : AP

La chancelière sortante Angela Merkel a appelé le coronavirus situation dans Allemagne « dramatique » et a exhorté les gens à se faire vacciner avant une réunion de crise aujourd’hui.

La nation a été frappé de plein fouet par une quatrième vague de COVID-19[feminine, qui se répand actuellement dans toute l’Europe.

L’institut a déclaré jeudi que 65 371 nouveaux cas confirmés avaient été signalés en une seule journée, un nouveau record et poursuivant la tendance à la hausse contre laquelle les experts mettent en garde depuis des semaines.

« La situation pandémique actuelle en Allemagne est dramatique, je ne peux pas le dire autrement », a déclaré mercredi Mme Merkel.

« La quatrième vague frappe notre pays de plein fouet. »

Les autorités envisagent de mettre en place des freins supplémentaires pour arrêter le virus, d’autant plus que l’Allemagne est à la traîne sur les taux de jab, avec près de 68% de la population entièrement vaccinée – inférieur à la moyenne en Europe occidentale.

Image:
Certaines régions d’Allemagne demandent déjà aux gens de montrer des certificats de vaccination ou de récupération. Photo : AP

M. Wieler a déclaré que l’Allemagne devait augmenter ses taux de vaccination à un niveau nettement supérieur à 75 %, contre 67,7 % actuellement. Certaines régions ont des taux de vaccination aussi bas que 57,6 %.

Les législateurs allemands débattent jeudi de mesures qui remplaceraient les règles nationales en matière d’épidémie, qui expireront à la fin du mois

M. Wieler a appelé à la fermeture des clubs et des bars, à la fin des événements à grande échelle et à l’accès limité à de nombreux aspects de la vie publique aux personnes munies d’un vaccin ou d’un certificat de récupération.

Les hôpitaux à travers l’Allemagne atteignent le point de rupture, a-t-il averti.

Traqueur de voyage COVID-19

« La réunion est en retard », a déclaré mercredi Mme Merkel, ajoutant qu’elle espérait que les responsables se mettraient d’accord sur un seuil pour imposer des mesures supplémentaires tenant compte du nombre de personnes hospitalisées.

« Ce serait une catastrophe de n’agir que lorsque les unités de soins intensifs sont pleines, car il serait alors trop tard », a-t-elle déclaré dans un discours aux maires de toute l’Allemagne.

Mme Merkel, dont le gouvernement opère à titre intérimaire jusqu’à ce qu’une nouvelle coalition à trois prenne le relais le mois prochain, a ajouté : « Il n’est pas trop tard pour décider de se faire vacciner pour la première fois ».

Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a également appelé les médecins à ne pas être trop stricts sur le fait d’attendre au moins six mois avant de donner aux patients leurs vaccins de rappel.

18 novembre 2021, Saxe, Leipzig : artisans, commerçants et autres commerçants s'affairent à mettre en place le marché de Noël de Leipzig sur la place du marché.  Le marché doit avoir lieu malgré la situation actuelle de Corona, mais il ne doit pas y avoir de portion d'alcool.  L'interdiction du vin chaud vise à empêcher les rassemblements incontrôlés de personnes pendant des heures.  (Vue aérienne avec un drone) Photo par : Jan Woitas/picture-alliance/dpa/AP Images
Image:
Le marché de Noël de Leipzig ne servira pas d’alcool en raison de la situation COVID

Jusqu’à présent, l’Allemagne a enregistré beaucoup moins de décès par coronavirus que le Royaume-Uni.

L’Institut Robert Koch a déclaré que 294 personnes supplémentaires étaient décédées en Allemagne des suites de coronavirus mercredi, portant le nombre de décès dus à la pandémie dans le pays à 98 274.

Le total britannique s’élève à 143 360, selon les derniers chiffres du gouvernement.

Néanmoins, les infections ont augmenté ces dernières semaines, en particulier chez les personnes non vaccinées, le sud et l’est de l’Allemagne étant les plus durement touchés.

  Bavière, F'rth : Le directeur des soins infirmiers de l'unité de soins intensifs, Petra Stellwag (l), et le médecin de l'unité de soins intensifs Ullrich Voran (r) avec un patient Corona dans l'unité de soins intensifs.
Image:
Les hôpitaux auraient du mal à trouver des lits pour ceux qui contractent le virus. Photo : AP

Le district de Meissen, près de Dresde, a signalé près de 1 305 nouveaux cas pour 100 000 habitants la semaine dernière.

L’État de Saxe, où se trouve Meissen, ouvre la voie en introduisant de nouvelles restrictions pour les personnes non vaccinées.

Il est prévu d’introduire de nouvelles règles de distanciation sociale et d’exiger que les gens présentent des certificats de vaccination ou de récupération pour entrer dans tous les magasins, à l’exception des supermarchés et des pharmacies.

La Saxe a le taux de vaccination le plus bas d’Allemagne, avec 57,6 % de la population ayant suivi un cycle complet, par rapport à la moyenne nationale de 67,7 %.

La Rhénanie du Nord-Westphalie devrait emboîter le pas, selon The Guardian. Les personnes non vaccinées doivent se voir refuser l’entrée de toutes les installations et événements non essentiels, y compris les matchs de football et les marchés de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *