Skip to content

SPA-FRANCORCHAMPS, Belgique (Reuters) – Le pilote français Anthoine Hubert est décédé des suites d'un accident à grande vitesse lors d'une course de Formule 2 au Grand Prix de Belgique, a annoncé samedi la direction du sport automobile.

Agé de 22 ans, le pilote américano-équatorien Juan Manuel Correa a été blessé après avoir franchi les barrières du virage rapide de Raidillon sur le circuit de Spa-Francorchamps.

La FIA au pouvoir a déclaré dans un communiqué qu'Hubert était décédé à 18 h 35, heure locale, et avait ouvert une enquête sur l'incident.

Correa, qui a également été blessé dans l'accident, était dans un état stable et suivait un traitement à l'hôpital du CHU de Liège, a ajouté la FIA.

La collision, impliquant plusieurs voitures, a eu lieu au deuxième tour de la course. Les équipes médicales se sont précipitées sur les lieux avant d’emmener les pilotes au centre médical du circuit.

La course a d'abord été suspendue puis abandonnée.

La série a annulé sa deuxième course du week-end, qui devait se dérouler dimanche avant le Grand Prix de Belgique.

Hubert est passé en Formule 2, un terrain d'essai pour les espoirs de la Formule 1, cette saison après avoir remporté le titre de champion de GP3 l'an dernier.

Pilote pour Arden, il a remporté deux courses cette année à Monaco et lors de son Grand Prix à domicile en France et s'est classé huitième au classement général.

La mort d’Hubert est le premier décès d’un pilote lors d’un week-end de course de Formule 1 depuis la mort d’Ayrton Senna et de Roland Ratzenberger à Imola en 1994.

Jules Bianchi, gravement blessé à la tête au Grand Prix du Japon en octobre 2014, a succombé à ses blessures en juillet de l'année suivante.

Beaucoup de pilotes qui courent en Formule Deux ont soit des liens avec des équipes de Formule 1, soit font partie de leurs programmes pour jeunes pilotes.

Hubert était membre de l'académie des jeunes pilotes Renault et les hommages rendus au Français se sont manifestés.

«Anthoine était un jeune homme brillant», a déclaré Cyril Abiteboul, responsable de l'équipe Renault.

«Sa performance et sa conduite sur et hors piste étaient celles d'un vrai gentleman et ce fut un plaisir et un honneur de l'avoir eu dans notre académie.

«Il manquera beaucoup à nos équipes d’Enstone et de Viry. Son esprit restera avec l'équipe et nous allons courir dans sa mémoire. "

Lewis Hamilton, cinq fois champion du monde de Formule 1, a fait ses preuves dans un article publié sur les réseaux sociaux.

"Anthoine est un héros en ce qui me concerne, pour avoir pris le risque de poursuivre ses rêves", a déclaré le Britannique sur Instagram.

«Je suis tellement triste que cela se soit produit. Lève-le et souviens-toi de lui.

"Repose en paix mon frère."

Reportage d'Abhishek Takle; édité par Toby Davis

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *