Skip to content

La plupart des écoles en Angleterre devraient rouvrir lundi alors que le gouvernement assouplit le verrouillage – malgré les syndicats et les conseils avertissant que ce n'est pas sûr.

Un sondage réalisé par la National Association of Head Teachers (NAHT) de 2000 de ses membres a révélé que neuf sur 10 prévoient d'ouvrir le 1er juin, mais avec moins d'enfants que le gouvernement ne le conseillait, malgré l'opposition farouche des syndicats d'enseignants.

Cela survient après que le Premier ministre Boris Johnson a annoncé que les cinq tests clés requis par le gouvernement pour faciliter le verrouillage ont été remplis – et que les écoles peuvent admettre plus d'élèves à partir de la semaine prochaine.

Le syndicat national de l'éducation (NEU), fort de 450 000 membres, a déclaré aujourd'hui que la date n'était pas viable.

"(Ce) n'est pas viable, ce n'est pas pratique, ce n'est pas éthique, nous ne le ferons pas", a déclaré Mary Bousted, la co-secrétaire du NEU, au Times.

Coronavirus: trois autres conseils ne rouvriront pas les écoles le 1er juin

Les écoles primaires à travers l'Angleterre rouvriront leurs portes aux enfants en réception, année 1 et année 6 à partir du 1er juin

Coronavirus: trois autres conseils ne rouvriront pas les écoles le 1er juin

D'autres syndicats, dont le syndicat des chefs d'établissement NAHT et le syndicat des enseignants NASUWT, ont fait part de leurs préoccupations concernant la réouverture des écoles le 1er juin avec le secrétaire à l'Éducation, Gavin Williamson, jeudi.

Le sondage a également révélé que trois chefs sur quatre ignoreront les conseils du gouvernement sur lesquels les élèves peuvent retourner et établir leurs propres règles pour l'échelonnement des classes.

Le Brighton and Hove Council, le Sheffield City Council, le North Somerset Council, le Darwen Council, le Blackburn Council et le Lancashire Council ont annoncé aujourd'hui qu'ils avaient dit aux écoles de leur région de ne pas rouvrir à la date du Premier ministre.

Les quatorze conseils rebelles jusqu'à présent …

Conseil municipal de Sunderland

Conseil municipal de Liverpool

Conseil Sefton

Conseil de Solihull

Conseil de Calderdale

Conseil d'enterrement

Hartlepool Council

Conseil de Rochdale

Brighton et Hove

Sheffield City

North Somerset

Conseil de Darwen

Conseil de Blackburn

Conseil du Lancashire

Les six conseils se joignent à huit autres qui avaient déjà annoncé qu'ils n'ouvriraient pas d'écoles dans leurs régions, car ils ne pensaient pas pouvoir le faire en toute sécurité.

Le conseil municipal de Sheffield a spécifiquement mentionné les craintes que le système de test et de traçabilité du NHS ne soit pas «suffisamment robuste» pour être en place la semaine prochaine.

Les écoles primaires à travers l'Angleterre rouvriront leurs portes aux enfants en réception, année 1 et année 6 à partir du 1er juin.

Mais le conseil municipal de Sheffield a déclaré qu'il «ne se sentait pas encore assuré que le moment était bien» pour admettre plus d'enfants et il conseillait aux écoles et aux crèches «de retarder l'augmentation du nombre» jusqu'au 15 juin.

Le conseiller de Sheffield Abtisam Mohamed, membre du cabinet pour l'éducation et les compétences, a déclaré: «  Nous avons été informés par le directeur de la santé publique de Sheffield, Greg Fell, qui a examiné la position locale, et il n'est pas convaincu que le test et la trace récemment annoncés le programme sera suffisamment bien établi et suffisamment solide pour être en place le 1er juin.

Coronavirus: trois autres conseils ne rouvriront pas les écoles le 1er juin

"Il a conseillé que le système de test et de traçage devrait être en place et fonctionner efficacement pendant 14 jours avant que les écoles et les crèches ne commencent à augmenter leur nombre."

M. Mohamed a poursuivi: «Nous ne sommes pas encore sûrs que ce soit le bon moment et nous conseillons à nos écoles et crèches de retarder l'augmentation du nombre jusqu'au 15 juin.

«Pour les écoles maintenues, où le conseil est l'employeur, nous demandons aux écoles de ne pas augmenter le nombre d'enfants fréquentant plus largement.

"Pour toutes les autres écoles, académies et crèches de Sheffield, nous vous recommandons vivement de retarder également leur réouverture plus large au 15 juin."

Coronavirus: trois autres conseils ne rouvriront pas les écoles le 1er juin

Le secrétaire d'État britannique à l'Éducation, Gavin Williamson, prend la parole lors d'une conférence de presse quotidienne sur l'épidémie de coronavirus (COVID-19)

Vendredi, le conseil de Brighton et Hove a également déclaré qu'il déconseillerait à ses écoles de rouvrir lundi en raison des inquiétudes suscitées par le programme de test et de repérage récemment lancé par le gouvernement.

North Somerset conseille à toutes ses écoles de retarder la réouverture jusqu'au 8 juin à titre de «mesure de précaution» suite à une épidémie de Covid-19 à l'hôpital général de Weston à Weston-super-Mare.

Les ministres ont subi les pressions des syndicats et des conseils, qui ont exhorté le gouvernement à reconsidérer ses projets d'ouvrir plus largement les écoles.

D'autres conseils ont finalement laissé la décision aux directeurs d'école, mais ont encouragé la prudence et indiqué que pendant quelques années, la distanciation sociale pourrait ne pas être possible.

Plus tôt cette semaine, le conseil du comté de Lancashire dirigé par les conservateurs a conseillé aux écoles de ne pas ouvrir à davantage d'élèves lundi, mais a déclaré que la décision finale revenait finalement aux chefs d'établissement.

Le Conseil du comté de Durham a également déconseillé une réouverture plus large la semaine prochaine, affirmant que le 15 juin est une «date plus réaliste», mais comme le Lancashire County Council a laissé le dernier mot aux écoles individuelles.

Pendant ce temps, le directeur de l'école Cavendish Close Infant School à Derby a déclaré à Derbyshire Live que les plans de réouverture avaient été abandonnés après qu'un membre du personnel a contracté Covid-19 et a dû s'auto-isoler.

Les syndicats de l'éducation – y compris le syndicat des chefs d'établissement NAHT et le syndicat des enseignants NASUWT – ont fait part de leurs préoccupations concernant la réouverture des écoles le 1er juin avec le secrétaire à l'Éducation, Gavin Williamson, jeudi.

Neuf syndicats, représentant les chefs d'établissement, les enseignants et le personnel de soutien, ont déclaré qu'ils «soulignaient l'importance de surveiller l'impact du retour de plus d'élèves à l'école» et d'écouter l'expérience du personnel.

Une déclaration conjointe, publiée vendredi par le Congrès des syndicats (TUC), a déclaré: «  Nous travaillerons en étroite collaboration avec le Département pour veiller à ce que les directives soient un document vivant, informé par tous ceux qui dispensent des soins et de l'éducation dans chaque école du pays.

«Au cours des deux prochaines semaines, nous travaillerons avec nos membres afin de soumettre leurs expériences de réouverture des écoles et aborderons ces questions avec le secrétaire à l'Éducation.»

Avant lundi, Downing Street a suggéré que les enseignants qui refusent de se présenter dans les écoles pour des raisons de sécurité seront à régler.

Interrogé pour savoir s'ils seraient considérés comme enfreignant leurs conditions d'emploi, le porte-parole officiel du Premier ministre a déclaré: «  Les chefs d'établissement, j'en suis sûr, auront des conversations avec leur propre personnel de la manière habituelle.

«Le secrétaire à l'Éducation travaille en étroite collaboration avec les écoles et les syndicats depuis 10 semaines. Il a de nouveau rencontré les syndicats hier.

«Notre approche tout au long de ce processus a consisté à travailler en étroite collaboration avec les écoles, les chefs d'établissement et les représentants des enseignants afin de garantir un retour prudent et progressif en toute sécurité.

"Je suis sûr que les chefs d'établissement auront eu des discussions avec des enseignants individuels."