Actualité people et divertissement | News 24

Compte à rebours avant le coup d’envoi : Matheson présente les plans d’une nouvelle ligue de football féminin professionnel

Il n’a pas fallu longtemps à Christine Sinclair pour voir l’impact de l’annonce qu’une nouvelle ligue de soccer professionnel féminin prévoyait de démarrer au Canada en 2025.

“Le nombre d’enfants qui sont venus me voir et ont dit:” Eh bien, je vais jouer dans 10 ans “, je pense que c’est pourquoi nous faisons cela”, a déclaré Sinclair. « Inspirer la prochaine génération de jeunes Canadiens et donner aux jeunes filles la possibilité de réaliser leurs rêves.

Lundi soir, l’ancienne joueuse de l’équipe nationale Diana Matheson et son partenaire commercial Thomas Gilbert ont annoncé des plans pour la ligue sous la bannière de Project 8 Sports Inc. Plus de détails ont été fournis mardi lors d’une conférence téléphonique avec les médias.

CIBC et Air Canada sont des partenaires fondateurs et la ligue sera dirigée « principalement par d’anciens joueurs de l’équipe nationale », a déclaré Project 8. Sinclair, qui agit à titre de conseillère, et Stephanie Labbé, directrice générale du soccer féminin des Whitecaps de Vancouver, participeront à la planification et au développement.

“En tant que joueur qui joue toujours dans l’équipe nationale, j’ai attendu toute ma carrière pour ne serait-ce que l’opportunité ou la chance ou le choix de jouer à domicile”, a déclaré Sinclair lors d’un appel vidéo. “Je pense qu’en tant que joueurs de l’équipe nationale, c’est tout ce que nous avons toujours voulu.”

Les Whitecaps et Calgary Foothills sont deux des clubs fondateurs de la ligue à huit équipes. Les six autres équipes devraient être nommées l’année prochaine.

“Le sport professionnel féminin est une nouvelle industrie”, a déclaré Matheson. « Il se développe plus rapidement que le sport masculin et il continuera de croître au cours des deux prochaines décennies. Nous savons que. C’est donc à la fois le meilleur sport et il se développe.

Les équipes nationales du Canada ont fait d’importants progrès au cours de la dernière décennie. L’équipe féminine a remporté le bronze olympique en 2012 et 2016 avant de remporter l’or l’an dernier à Tokyo.

L’équipe masculine vient de faire sa première apparition en Coupe du monde en 36 ans et le Canada co-organisera le tournoi de 2026. On s’attend à ce que le Canada soit un concurrent à la Coupe du monde féminine l’été prochain.

Canada Soccer a offert son soutien au projet, a déclaré Matheson, notant que la sanction officielle de la ligue était prévue pour mai 2024.

“Nous prévoyons de travailler plus étroitement avec eux l’année prochaine pour travailler dans ce sens et construire des choses dont nous savons qu’elles doivent être construites”, a-t-elle déclaré. «Comme l’entraînement, l’éducation, les parcours d’entraînement vers notre ligue, les parcours des arbitres vers notre ligue.

“Il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous avons hâte de collaborer (sur) avec eux.”

De nombreuses joueuses canadiennes de haut niveau jouent actuellement pour des clubs européens ou la National Women’s Soccer League basée aux États-Unis.

Matheson a exprimé son optimisme quant au fait que des « vedettes canadiennes reconnaissables » voudront jouer dans la nouvelle ligue, ajoutant que chaque équipe aura au moins un international canadien.

Les frais de franchise ont été fixés à 1 million de dollars et les coûts d’exploitation de chaque équipe sont estimés entre 8 et 10 millions de dollars au cours des cinq premières saisons, a-t-elle confirmé.

Sur la base des premières projections de parrainages d’entreprises et de fréquentation, a ajouté Matheson, le salaire moyen des joueurs devrait être compétitif par rapport aux autres ligues.

“Nous visons haut parce que nous pensons qu’il n’y a aucune raison de ne pas donner notre pool de joueurs, étant donné les entreprises qui sont derrière cela, étant donné les clubs qui sont déjà derrière cela et compte tenu de la croissance du jeu féminin”, a déclaré Matheson. .

La ligue espère finaliser un partenariat avec un diffuseur/distributeur d’ici le second semestre 2023. Nathalie Cook, ancienne vice-présidente de TSN et RDS, agit à titre de conseillère stratégique du Projet 8.

“Je pense que les gens attendent que ce produit arrive et c’est notre travail de nous assurer qu’il a l’air bien et qu’ils puissent le trouver quand il arrivera”, a déclaré Matheson. “Nous pensons qu’il va y avoir une base très solide à construire.”

La ligue n’a pas encore été nommée. Des conversations préliminaires ont eu lieu avec plusieurs groupes de propriété potentiels, a déclaré Matheson.

« Nous voulons que ce soit une ligue canadienne », a-t-elle déclaré. “Donc, n’importe où, de l’île de Vancouver aux Maritimes.”

—Gregory Strong, La Presse canadienne

football

Articles similaires