Comment Solskjaer se compare-t-il à Mourinho, Van Gaal, Moyes ?

Manchester United est à la recherche d’un autre manager après s’être séparé d’Ole Gunnar Solskjaer ce week-end après une défaite embarrassante 4-1 à Watford qui a marqué la fin pour le Norvégien.

Après près de trois ans à la tête du club qu’il représentait avec une telle distinction en tant que joueur, les émotions étaient naturellement vives lorsque Solskjaer a fait ses adieux.

« Je suis tellement honoré et privilégié d’avoir eu confiance pour faire avancer le club, et j’espère vraiment le laisser dans un meilleur état qu’à mon arrivée », a-t-il déclaré dans une interview en larmes diffusée sur la chaîne de télévision interne de United. .

jouer

0:49

Ole Gunnar Solskjaer fait ses adieux aux fans de Manchester United après son départ en tant que manager.

Solskjaer était le quatrième poste de direction permanent de United depuis la fin de l’ère de Sir Alex Ferguson. L’Écossais s’est avéré un acte délicat à suivre depuis sa retraite à la fin de la saison 2012-13 et il reste une présence formidable à Old Trafford, notamment à cause de la tribune qui porte son nom.

En effet, aucun de ses successeurs n’a été à la hauteur des attentes pesantes qui accompagnent la gestion de United à l’ère moderne, avec David Moyes, Louis van Gaal et Jose Mourinho tous en deçà – certains plus loin que d’autres.

– Guide ESPN+ : LaLiga, Bundesliga, MLS, FA Cup, plus (US)
– Diffusez ESPN FC Daily sur ESPN+ (États-Unis uniquement)
– Vous n’avez pas ESPN ? Accéder immédiatement

Mais comment les managers post-Ferguson de United se classent-ils une fois par rapport au patron légendaire, et entre eux ? Pour le contexte, voici à quoi ils sont mesurés :

Sir Alex Ferguson (novembre 1986 à mai 2013)

Nommé entraîneur de Manchester United en 1986, Ferguson a connu un début de carrière difficile pour devenir le plus grand entraîneur du club de tous les temps, dépassant même le grand Sir Matt Busby en livrant deux décennies de succès presque ininterrompus.

Jeux gérés dans toutes les compétitions : 1 301

Bilan global : Victoires 798/ nuls 274/défaites 229 (pourcentage de victoires : 61,34 %)

Buts marqués/encaissés : 2 498/1 215

Trophées majeurs remportés : Premier League (13), FA Cup (5), League Cup (4), FA Charity Shield/Community Shield (10), Champions League (2), Coupe des vainqueurs de coupe européenne (1), Supercoupe d’Europe (1), Coupe Intercontinentale (1), Coupe du Monde des Clubs de la FIFA (1)

Meilleur classement en championnat : 1er de Premier League, à 13 reprises.

Classement le plus bas de la ligue : 13e de première division (1989-90)

Meilleure signature : Trop pour les mentionner — Peter Schmeichel (500 000 £ de Brondby, Eric Cantona (1,2 M £ de Leeds), Roy Keane (3,7 M £ de Nottingham Forest), Andy Cole (7 M £ de Newcastle), Cristiano Ronaldo (12 M £ de Sporting Lisbon), Wayne Rooney (25 millions de livres sterling d’Everton) etc.

Pire signature : Bebe (7,4 M £ de Guimarães)

Point haut: Sans aucun doute, en remportant un championnat, une coupe et un triplé d’Europe historiques en 1999, y compris la fin la plus spectaculaire de la saison.

Point bas: En janvier 1990, de nombreux fans mécontents de United réclamaient le limogeage de Ferguson alors que United commençait la nouvelle décennie désespérément hors de forme; a récemment battu 5-1 dans le derby de Manchester, sans victoire en six et planant à seulement deux points au-dessus de la zone de relégation de la première division.

Une bannière tristement célèbre est apparue dans le Stretford End appelant à la suppression de l’Écossais et le réprimandant pour avoir supervisé « trois ans d’excuses » au milieu de rumeurs répandues selon lesquelles une autre défaite contre Nottingham Forest au troisième tour de la FA Cup serait sa dernière.

Heureusement, un but de la tête fatidique de Mark Robins au City Ground a suffi pour voler la victoire à United, qui a dûment remporté la FA Cup plusieurs mois plus tard en battant Crystal Palace lors d’une finale rejouée – la première, mais certainement pas dernier trophée du règne impérieux de Fergie.

Et maintenant pour ses successeurs, classés dans l’ordre inverse :

4. David Moyes (juillet 2013 à avril 2014)

Choisi par Ferguson pour lui prendre les rênes, Moyes, triple manager de l’année LMA, s’était bâti une bonne réputation à Everton et s’est vu confier un contrat de six ans par United. Cependant, les choses ont vite tourné au vinaigre et son règne décevant à Old Trafford a duré moins de 10 mois.

Jeux: 51

Bilan global : L 26/D 10/L 15 (pourcentage de victoire : 50,98 %)

Buts marqués/encaissés : 87/56

Trophées remportés : Bouclier communautaire FA (1)

Meilleur classement en championnat : N / A

Classement le plus bas de la ligue : N/A (limogé avec l’équipe en 7e et quatre matchs restants de la saison)

Meilleure signature : Juan Mata (40 millions de livres sterling de Chelsea)

Pire signature : Marouane Fellaini (29 millions de livres sterling d’Everton)

Point haut: Terminer en tête de son groupe de Ligue des champions, puis dépasser l’Olympiakos en huitièmes de finale malgré la défaite à l’aller (grâce à un tour du chapeau de Robin van Persie). United a été éliminé par le Bayern Munich en quarts de finale.

Point bas: Pourrait être éliminé de la FA Cup par Swansea City au premier obstacle en janvier 2014, ou peut-être perdre 3-0 à domicile contre Liverpool deux mois plus tard après avoir déjà exaspéré les fans de United en admettant publiquement que les Reds étaient « les favoris » pour gagner avant le match.

3. Louis van Gaal (juillet 2014 à mai 2016)

L’un des managers néerlandais les plus décorés de tous les temps, Van Gaal s’est fait un devoir d’arrêter la crise de United et de les renforcer défensivement. En dépit d’être populaire en raison de sa personnalité séduisante et charismatique, l’approche trop prudente de Van Gaal a rapidement commencé à frustrer les fans.

Jeux: 103 Record global : W 54/D 24/L 25 (pourcentage de victoire : 52,43 %)

Buts marqués/encaissés : 159/101 Trophées remportés : FA Cup (1)

Meilleur classement en championnat : 4e (2014-15) Plus bas classement en championnat : 5e (2015-16)

Meilleure signature : Anthony Martial (54 millions de livres sterling de Monaco)/Luke Shaw (27 millions de livres sterling de Southampton)

Pire signature : Angel Di Maria (67,5 millions de livres sterling du Real Madrid)

Surligner: Gagner la finale de la FA Cup 2016 en battant Crystal Palace en prolongation à Wembley

Point bas: Se faire limoger deux jours seulement après avoir remporté la finale de la FA Cup 2016 en battant Crystal Palace en prolongation à Wembley.

2. Ole Gunnar Solskjaer (décembre 2018 à novembre 2021)

Il ne fait aucun doute que Solskjaer laisse l’équipe de United dans un bien meilleur état qu’il n’en a hérité, ayant à tout le moins restauré une partie de la bonne volonté qui semblait s’estomper sous les managers précédents. Il part sans trophée à son nom, mais il y a encore eu suffisamment de moments sporadiques de grandeur au cours de son mandat pour s’assurer qu’il peut partir la tête haute.

Jeux: 168

Bilan global : L 92/P 35/L 41 (pourcentage de victoire : 54,76 %)

Buts marqués/encaissés : 323/198

Trophées remportés : N / A

Meilleur classement en championnat: 2e (2020-21)

Classement le plus bas de la ligue : 6e (2018-19)

Meilleure signature : Bruno Fernandes (56 M £ du Sporting), Cristiano Ronaldo (12 M £ de la Juventus)

Pire signature : Donny van der Beek (35 millions de livres sterling d’Ajax)

Point haut: Solskjaer peut être fier à juste titre d’avoir atteint la finale de la Ligue Europa en 2020-21, améliorant les positions de United en championnat et l’atmosphère au sein de l’équipe et se lançant dans plusieurs séries impressionnantes sans défaite. Cependant, CETTE soirée spéciale à Paris est celle qui restera le plus longtemps dans la mémoire de la plupart des fans. Sans doute le résultat qui a permis à Solskjaer d’occuper le poste à temps plein, United s’est battu 2-0 lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Paris Saint-Germain pour s’imposer 3-1 au Parc des Princes, grâce à un penalty à la 94e minute de Marcus Rashford et des progrès sur les buts à l’extérieur.

Point bas: La récente humiliation 5-0 de Liverpool à Old Trafford qui a marqué le début de la fin du relais de Solskjaer dans les montagnes russes.

1. José Mourinho (mai 2016 à décembre 2018)

Le manager de Manchester United le plus titré de l’ère post-Fergie, Mourinho a au moins livré de l’argenterie même s’il ne s’agissait pas de l’un des plus gros prix du jeu. Nous ne devrions pas passer sous silence le fait que l’atmosphère autour d’Old Trafford était presque toxique dans les mois qui ont précédé sa sortie sans cérémonie, avec Solskjaer venant ramasser les morceaux, mais quand il est disposé en noir et- blanc alors il est difficile de contester sa prétention comme le meilleur du groupe post-Fergie.

Jeux: 144 Record global : W 84/D 31/L 29 (pourcentage de victoires : 58,33 %)

Buts marqués/encaissés : 251/129

Trophées remportés : Coupe de la Ligue (1), FA Community Shield (1), Ligue Europa (1)

Meilleur classement en championnat : 2e (2017-18)

Classement le plus bas de la ligue : 6e (2016-17)

Meilleure signature : Zlatan Ibrahimovic (libre du Paris Saint-Germain)

Pire signature : Alexis Sanchez (30 millions de livres sterling d’Arsenal)

Point haut: Retrouver Zlatan Ibrahimovic pour remporter un triplé (mais pas les triplé) lors de sa première saison à la tête de United, culminant avec une victoire sur l’Ajax en finale de la Ligue Europa.

Point bas: Terminer 2017-18 sans trophée après avoir terminé deuxième de la ligue, perdu 1-0 contre l’ancien club de Chelsea en finale de la FA Cup et éliminé de la Ligue des champions par Séville en huitièmes de finale.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments