Actualité technologie | News 24

Combien de temps de visionnage avez-vous ce week-end ?

“Amour, mort + robots”
Quand regarder : Maintenant, sur Netflix.

“Love, Death + Robots” est une série animée d’anthologies de science-fiction, avec des épisodes chronométrés en moins de 20 minutes et parfois moins de 10 minutes ; c’est parfait pour le sentiment « Eh bien, je pourrais partager un dessert » à la fin d’une soirée, mais c’est encore mieux pour la paralysie de la délibération « J’ai faim mais je ne sais pas ce que je veux ». La saison 3 est arrivée la semaine dernière et comprend des épisodes sournois et scandaleux, un réalisé par David Fincher et un sur la violence extrême des rongeurs. Certains sont idiots, et beaucoup sont sombres. Le tirage au sort est la variété, en particulier dans le style visuel – certains picturaux, certains dessins animés rétro, certains jeux vidéo diététiques.

‘Shoresy’
Quand regarder: Arrive vendredi, sur Hulu.

Ce nouveau spin-off de la sensation canadienne “Letterkenny” est aussi sauvage et sale que son prédécesseur, bouillonnant absolument d’indécence et de scandale de toutes les meilleures façons. Jared Keeso a créé et joue dans les deux séries; sur “Letterkenny”, il joue Wayne, le rôle principal doofy et l’antagoniste jamais vu Shoresy, mais ici Shoresy est à l’avant-plan. Il a déménagé dans une autre petite ville et tente de faire revivre une équipe de hockey minable, prononçant des insultes brûlantes et des discours de motivation avec le dialogue stylisé et stylisé qui a fait de « Letterkenny » un tel succès. Si vous pensez que beaucoup de comédies que vous regardez se ressemblent et que vous voulez que quelque chose vous sorte de votre ornière, regardez ceci.

‘Les guerriers’
Quand regarder : Maintenant, sur Amazon ou la chaîne Roku.

Pour ceux qui recherchent un conte sportif PG plus léger, regardez cette comédie australienne d’une saison de 2017 sur une équipe de football australienne et sa recrue vedette, Maki (Gordon Churchill), qui devient colocataire avec quelques-uns de ses collègues joueurs. “The Warriors” a une maladresse joyeuse et est lourd de manigances entre coéquipiers, mais il est également franc sur la discrimination à laquelle Maki est confronté en tant qu’homme autochtone. Il n’y a que huit épisodes, alors frétillez-vous doucement et ne vous inquiétez pas de ne pas connaître les tenants et les aboutissants de “footy”.