Coincé dans les embouteillages? Les Américains ayant des trajets plus longs pourraient inhaler des niveaux dangereusement élevés de cancérogènes, selon une étude.