Skip to content

Cinq soldats sont morts et une recherche effrénée est en cours pour 18 autres après un énorme glissement de terrain qui a frappé le centre du Vietnam dimanche, alors que le pays affronte ses pires inondations depuis des années.

De fortes pluies ont frappé la région pendant plus d’une semaine et au moins 64 personnes ont été tuées dans des inondations et des glissements de terrain, selon l’autorité de gestion des catastrophes du Vietnam, avec des inquiétudes croissantes quant à la montée des eaux.

Des roches ont plu sur la caserne d’une station militaire dans la province de Quang Tri, avec 22 soldats qui auraient été enterrés sous une boue épaisse, selon le site officiel du gouvernement.

« A partir de 2 heures du matin, il y a eu quatre à cinq glissements de terrain, explosant comme des bombes et on a l’impression que toute la montagne est sur le point de s’effondrer », a déclaré le responsable local Ha Ngoc Duong, selon le site d’information VnExpress.

Cinq corps ont été retrouvés jusqu’à présent, ont ajouté les médias d’État.

Cela survient quelques jours à peine après que 13 membres d’une équipe de sauvetage aient été retrouvés morts après une tentative infructueuse de sauver les travailleurs d’une centrale hydroélectrique engloutie par un glissement de terrain.

Les corps de deux employés de l’usine ont été retrouvés mais 15 sont toujours portés disparus.

Les niveaux de la rivière à Quang Tri ont atteint leur plus haut niveau depuis deux décennies, ont déclaré les médias d’État. L’autorité de gestion des catastrophes a relevé dimanche son avertissement d’alerte aux risques au deuxième niveau le plus élevé, avertissant de nouvelles inondations et glissements de terrain.

Le Vietnam est sujet aux catastrophes naturelles et subit régulièrement plus d’une douzaine de tempêtes chaque année, entraînant souvent des inondations et des glissements de terrain.

Plus de 130 personnes ont été signalées comme mortes ou portées disparues lors de catastrophes naturelles dans le pays l’année dernière, a indiqué le Bureau général des statistiques.