Cinq aliments essentiels à inclure dans votre alimentation post-partum

Après avoir traversé avec succès le beau mais fatigant processus de l’accouchement, il est temps de se concentrer sur les étapes à suivre. Bien que vous ayez bien pris soin de votre alimentation pendant la grossesse, une alimentation saine est également importante après l’accouchement. Cette période post-partum est difficile mais avec une alimentation bien équilibrée, vous devriez pouvoir rester en bonne santé pour vous-même ainsi que pour votre bébé.

Il y a quelques conseils essentiels à prendre en compte lorsque vous planifiez votre régime post-partum; cela comprend le type de produits alimentaires à inclure dans votre plan et d’autres conseils importants à noter. Jetez un œil à ce qui suit pour faciliter votre régime alimentaire.

1-Boire beaucoup de liquides

Inutile de dire que votre corps a toujours besoin de liquides lorsque vous allaitez. Essayez d’inclure des liquides comme le lait, les jus de fruits et les boissons frappées dans votre alimentation quotidienne. L’eau est un fluide très essentiel pendant cette période, alors assurez-vous de boire au moins 6 à 8 verres d’eau régulièrement.

2-Mangez des aliments riches en protéines

Après la naissance de l’enfant, votre corps a besoin de récupérer et les protéines y jouent un rôle important. En fonction de votre poids corporel, vous devez prendre une quantité appropriée de protéines pour reprendre des forces. Pour ceux qui avaient déjà un poids insuffisant, ils doivent consommer des protéines supplémentaires.

3-Fruits et légumes sont un must

Assurez-vous d’avoir au moins une demi-assiette de fruits et légumes uniquement dans les repas quotidiens. Les fruits et légumes crus riches en protéines et en vitamines sont une source directe de santé et les fibres qu’ils contiennent aident à prévenir la constipation. Essayez de rendre la portion aussi colorée que possible.

4-Prenez des vitamines prénatales

Si vous choisissez d’allaiter, il est suggéré de continuer à prendre vos suppléments de vitamines prénatales. Consultez votre médecin pour savoir lesquels choisir.

5-Évitez la malbouffe, la caféine et l’alcool

La malbouffe peut parfois être acceptable mais ne devrait pas remplacer les repas. La caféine et l’alcool, en revanche, doivent être totalement évités car ils ne sont pas sains pour une mère qui allaite. La caféine affecte la croissance et l’alcool peut nuire au développement cérébral du bébé.