Chronologie des entraîneurs de Lane Kiffin : suivi du cheminement de carrière de l’USC à l’Alabama en passant par Ole Miss

En ce qui concerne les carrières d’entraîneur, peu peuvent marquer les hauts et les bas les plus hauts et les plus bas vécus par Lane Kiffin.

L’actuel responsable d’Ole Miss, Kiffin, possède un curriculum vitae qui comprend des arrêts dans certains des meilleurs programmes de football, à la fois dans le football universitaire et dans la NFL. Mais, bien qu’il ait obtenu ces opportunités d’entraîneur, il y a une raison pour laquelle il en a tant à son actif : presque tous ses passages se sont terminés par une controverse, de son premier poste d’entraîneur-chef avec les Raiders à son passage en tant que coordinateur offensif en Alabama.

PLUS: L’offensive chargée Ole Miss de Lane Kiffin, dirigée par Matt Corral, est prête pour le défi de l’Alabama

Mais suggérer que Kiffin n’est rien de moins qu’un recruteur doué et un esprit offensif brillant serait un mensonge. Et malgré ses difficultés en tant qu’entraîneur-chef dans plusieurs emplois, il a des records de victoire au Tennessee, à l’USC et à Florida Atlantic – sans compter son passage actuel avec les Rebels.

Kiffin, 46 ans, a encore du chemin à parcourir dans sa carrière d’entraîneur. Il a apparemment plus mûri au fil des ans, en particulier pendant et après son arrêt de trois ans en Alabama. Pourtant, il n’a jamais perdu la personnalité – en dehors du terrain, en tout cas – qui fait de lui un entraîneur attrayant pour les joueurs et les recrues potentielles. Il est tout aussi prompt à laisser tomber un emoji ou une blague « poison aux rats » sur les réseaux sociaux qu’il l’est à composer un signal sonore qui entraîne un touché.

Avec cela, Sporting News jette un coup d’œil à la carrière sinueuse d’entraîneur de Kiffin, qui a commencé sur la côte ouest de la NFL et s’est terminée, pour l’instant, à Oxford, Mississippi :

Les Raiders et la NFL

Saisons coachées : 2007-08
Enregistrement final : 5-15

Le regretté Al Davis a embauché Kiffin, alors âgé de 31 ans, pour être l’entraîneur-chef des Raiders le 23 janvier 2007. Cette décision a fait de Kiffin, plus récemment coordonnateur des matchs de passes et coordonnateur offensif de l’USC, le plus jeune entraîneur-chef de l’histoire de la NFL depuis le début. de son ère moderne en 1946. Cela a également fait de lui le plus jeune entraîneur de l’histoire des Raiders, car il avait un an de moins que John Madden (32 ans) lorsqu’il a été promu à ce poste en 1969. Kiffin a signé un contrat de deux ans d’une valeur de 4 $. millions d’euros, avec une option d’équipe en 2009.

Le passage de Kiffin à Oakland a été entaché dès le début: selon plusieurs rapports, il s’est opposé aux Raiders en sélectionnant le quart-arrière de LSU JaMarcus Russell n ° 1, ce que Davis a ignoré. Après avoir commencé la saison 0-2, Kiffin a remporté son premier match en tant qu’entraîneur-chef le 23 septembre 2007, battant les Browns 26-24 après un placement bloqué tardif. Il a enchaîné avec une victoire de 35-17 sur Miami la semaine suivante avant de perdre ses six prochains matchs de suite. Il a remporté deux autres matchs au cours des semaines 12 et 13 contre les Broncos et les Chiefs, respectivement, mais a terminé sa saison avec quatre défaites consécutives pour aller de 4 à 12 lors de la première année.

ESPN a rapporté en janvier 2008 que Davis avait tenté de forcer Kiffin à démissionner après la saison 2007, ce qui aurait annulé son salaire de 2 millions de dollars pour la saison suivante. Les Raiders ont nié l’histoire et Kiffin a refusé de commenter. Le 30 septembre 2008, Davis a congédié Kiffin après un début de saison 1-3. Il a qualifié l’entraîneur de « menteur pur et simple » et a déclaré qu’il était coupable d’« avoir déshonoré l’organisation ». Les Raiders ont également déclaré que son licenciement était motivé, ce qui signifie qu’ils étaient décrochés pour avoir payé le reste de son salaire. Parmi les preuves que les Raiders ont présentées contre Kiffin, il y avait une lettre affirmant qu’il était sur le point d’être licencié pour conduite préjudiciable à l’équipe.

Kiffin a déposé un grief contre Oakland, affirmant qu’il avait été licencié sans motif ; un arbitre tiers, cependant, a statué en faveur des Raiders. Avec cela, Kiffin a terminé son premier travail d’entraîneur avec une fiche de 5-15 et plus d’une saison et de changement.

Tennessee

Saisons coachées : 2009
Enregistrement final : 7-6

Kiffin a été présenté comme l’entraîneur-chef du Tennessee le 1er décembre 2008, faisant de lui le plus jeune entraîneur du FBS à 33 ans. Il a entraîné l’équipe à une fiche de 7-6 – une amélioration par rapport à la marque de 5-7 de l’année précédente – et a augmenté la production offensive de l’équipe de 372,5 verges et 27,8 par match en 2008 à 401,5 verges et 32,5 points par match en 2009. Il a remporté une victoire classée contre le n ° 21 de la Caroline du Sud, gagnant 31-13, et a entraîné les Volontaires à une défaite étroite de 12-10 contre l’Alabama, qui a eu besoin de deux buts bloqués pour gagner le match.

Cela dit, le mandat de Kiffin était toujours marqué par la controverse, notamment une accusation erronée contre l’entraîneur de la Floride de l’époque, Urban Meyer, selon laquelle il avait appelé une recrue sur le campus du Tennessee. Kiffin a porté l’accusation devant une foule, enfreignant par inadvertance une règle de la NCAA qui lui interdisait de parler publiquement des recrues. Il a été réprimandé par la SEC et contraint de publier une déclaration d’excuses.

Après une défaite de 37-14 contre Virginia Tech dans le Chick-fil-A Bowl, Kiffin a quitté son équipe au milieu de la saison de recrutement 2010 pour reprendre le poste de ses rêves à l’USC après le départ de Pete Carroll pour les Seahawks de Seattle. Le fait qu’il ait essayé d’emmener avec lui les inscrits à mi-parcours avec lui à l’USC ajoutait à l’animosité entre Kiffin et le Tennessee.

La nuit où il a lu une déclaration annonçant qu’il quitterait Knoxville pour Los Angeles, Kiffin a été contraint de se barricader dans son bureau jusqu’à ce que la police l’escorte chez lui à 4 heures du matin. Les fans et les étudiants ont déclenché plusieurs petits incendies suite à la décision de Kiffin, bloquant même les sorties du Neyland Centre sportif de Thompson.

PLUS : Qui est Matt Corral ? Rencontrez la star d’Ole Miss QB à la tête du mastodonte offensif de Lane Kiffin

USC

Saisons coachées : 2010-13
Enregistrement final : 28-15

Kiffin a repris le programme Trojans – qu’il avait entraîné sous Carroll de 2001 à 2006, y compris les saisons de championnats nationaux en 2003 et 2004 – le 12 janvier 2010. Six mois plus tard, la NCAA a cité USC pour un manque de contrôle institutionnel sous Carroll, levant une interdiction de deux ans en séries éliminatoires et la perte de 30 bourses sur trois saisons.

Kiffin a mené les Trojans à une fiche de 8-5 en 2010 avec seulement 71 joueurs boursiers. La saison suivante, il les a entraînés à un dossier de 10-2. En raison de leur interdiction en séries éliminatoires, cependant, ils n’étaient toujours pas éligibles pour jouer dans le match de championnat Pac-10 malgré le meilleur record de la division Sud de loin. La saison 2012 a été considérablement moins réussie pour Kiffin, qui a mené les Trojans à une fiche de 7-6 malgré son classement n ° 1 dans le Top 25 AP et le sondage des entraîneurs pour commencer la saison.

En ce qui concerne le sondage des entraîneurs cette année-là : La saison 2012 a été la première année au cours de laquelle Kiffin avait le droit de voter, bien qu’il ait rapidement démissionné juste après avoir sélectionné son équipe comme équipe nationale de pré-saison n ° 1. La question n’était pas de savoir comment il avait voté, mais qu’il avait affirmé « Je ne voterais pas pour l’USC n ° 1, je peux vous en dire autant » lorsqu’il a été informé que Rich Rodriguez de l’Arizona les avait votés en tête de son sondage. USA Today a révélé que Kiffin avait, en fait, fait exactement cela.

Quoi qu’il en soit, son équipe a terminé sans classement à la fin de l’année, marquant la première fois depuis l’USC en 1963 qu’une équipe a commencé la saison au premier rang mais a terminé en dehors du top 25.

Kiffin n’a duré que cinq matchs dans la saison 2013, entraînant son équipe – qui a finalement terminé 10-4 – à un début de saison 3-2. Cela comprenait un départ 0-2 dans le jeu Pac-12. La paille finale a été une défaite de 61-42 contre Arizona State qui a donné à Kiffin une fiche de 4-7 lors de ses 11 derniers matchs. Une fois que son équipe est rentrée de Tempe, en Arizona, Kiffin a été retiré du bus de l’équipe à l’aéroport international de Los Angeles à 3 heures du matin le 28 septembre. Il a été emmené dans une petite pièce du terminal et informé par le directeur sportif Pat Haden qu’il avait été licencié.

Alabama

Saisons coachées : 2014-16
Enregistrement final : N / A

Après sa sortie de l’USC, Kiffin a passé une semaine à Tuscaloosa en décembre pour revoir l’offensive de Nick Saban. Il a finalement remplacé Doug Nussmeier en tant que coordinateur offensif de l’équipe en janvier 2014, créant une renaissance offensive à Tuscaloosa.

Bien que l’arrivée de Kiffin n’ait pas marqué d’augmentation significative du score ou de la production offensive de 2013 à 2014, il a aidé à mettre en œuvre une attaque plus ouverte et plus rapide que le Crimson Tide continue d’utiliser. Sous la tutelle de Kiffin, l’Alabama a produit un prix Biletnikoff dans Amari Cooper (2014), le trophée Heisman et le prix Doak Walker (Derrick Henry) et le joueur offensif de l’année SEC (2016). Il a également aidé à entraîner le Crimson Tide à un championnat national en 2015, son premier depuis le deuxième des deux titres de l’USC en 2004.

Le passage de Kiffin en Alabama n’était pas non plus exempt de controverse. Lors d’une victoire de la semaine 2 contre l’ouest du Kentucky, Kiffin a fait l’objet de la désapprobation de Saban après que l’offensive ait échappé le ballon, menant à un score tardif des Hilltoppers. Saban – qui l’a qualifié de « mâcher le cul » après le match – aurait réagi à Kiffin en disant que « les joueurs stupides font des jeux stupides ».

Plus tard dans la saison, Kiffin a accepté de devenir le prochain entraîneur-chef de Florida Atlantic, s’engageant à rester avec l’Alabama pendant les éliminatoires du football universitaire. Après une victoire 24-7 sur Washington en demi-finale, cependant, Saban a relevé Kiffin de ses fonctions, bien qu’il ait déclaré que la décision était mutuelle. Le Crimson Tide utiliserait l’ancien coordinateur offensif de Kiffin à l’USC, Steve Sarkisian, pour appeler des matchs contre Clemson lors du match de championnat national.

L’Alabama a perdu son premier match de la saison, 35-31.

PLUS: Matt Corral contre Bryce Young: Comparaison des statistiques d’Ole Miss et des QB de l’Alabama au début de la bataille de Heisman

FAU

Saisons coachées : 2017-19
Enregistrement final : 26-13

Florida Atlantic a été le premier arrêt d’entraînement de Kiffin qui ne s’est pas terminé par une controverse importante. Après avoir commencé sa première saison en 2017 avec une fiche de 1-3, les Owls de Kiffin ont remporté 10 victoires consécutives pour un dossier de 11-3, remportant le titre de la Conference USA. Kiffin a mené le programme non seulement à son deuxième championnat de conférence (le premier était en 2007), mais aussi à un record scolaire de 11 victoires. C’était la première saison de 10 victoires ou plus dans l’histoire de l’école.

L’équipe a connu une baisse significative en 2018, avec une fiche de 5-7, avant que Kiffin ne mène l’équipe à un record de 10-3 et à un nouveau championnat de conférence en 2019. Cependant, après la victoire de son équipe sur UAB lors du match de championnat de conférence, Ole Miss a annoncé Kiffin prendrait en charge le programme Rebels. Kiffin n’a pas entraîné l’équipe lors de sa victoire au Boca Raton Bowl contre SMU.

Ole Miss

Saisons coachées : 2020-présent

Après la victoire des Owls sur UAB lors du match de championnat des États-Unis de la Conférence 2019, le directeur sportif d’Ole Miss, Keith Carter, a confirmé que Kiffin serait le prochain entraîneur-chef de l’équipe. Son équipe est allée 5-5 au cours de la saison 2020 raccourcie par COVID, mais a connu des défaites serrées contre le n ° 5 de la Floride (35-31) et le n ° 1 de l’Alabama (63-38) et une victoire de 26-20 sur le n ° 11 de l’Indiana en le bol de l’Outback.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *