Skip to content

Le seul individu banni à vie de son stade s'est avéré avoir utilisé un "langage raciste abusif et un comportement menaçant et agressif", a déclaré le club.

Les cinq autres supporters sont interdits depuis un à deux ans pour "langage abusif, comportement menaçant et agressif".

Chelsea a déclaré avoir examiné des preuves vidéo, interrogé des témoins et utilisé l'expertise de deux professionnels de la lecture labiale.

Plus à venir…

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *