Chaque adulte britannique devrait se voir offrir le premier vaccin Covid d’ici septembre, dit Raab

Le gouvernement vise à offrir un vaccin contre le coronavirus à l’ensemble de la population adulte du Royaume-Uni d’ici septembre, a déclaré le secrétaire aux Affaires étrangères Dominic Raab.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré à Andrew Marr Show de BBC1 que la vaccination générale pourrait être effectuée plus tôt si la capacité est disponible pour le faire.

Mais des sources gouvernementales ont déclaré que les informations faisant état d’une cible privée à la fin du mois de juin pour envoyer un coup à tous les moins de 18 ans étaient «spéculatives».

Le gouvernement s’est précédemment engagé à n’offrir une première dose de vaccin qu’à la mi-février à tous les plus de 70 ans, aux résidents des maisons de soins pour personnes âgées, aux travailleurs de la santé et aux soins et aux personnes souffrant de graves problèmes de santé sous-jacents.

Mais M. Raab a déclaré à Marr: «Le plan est de faire vacciner les 15 premiers millions de personnes les plus vulnérables avec la première dose d’ici la mi-février.

«Nous voulons ensuite obtenir 17 millions de plus au début du printemps. À ce stade, 99% de ceux qui risquent le plus de mourir du coronavirus seront administrés avec un vaccin.

«L’ensemble de la population adulte que nous souhaitons se voir offrir un premier coup d’ici septembre.

«C’est la feuille de route. Nous pensons que nous avons la capacité de le livrer.

«Évidemment, si cela peut être fait plus rapidement que cela, alors c’est un bonus. La première chose à faire à l’heure actuelle est de protéger cette feuille de route et de déployer et de protéger le NHS, compte tenu des nouvelles variantes que nous avons vues. »