Channel 4 rejette la plainte de Michael Jackson concernant le film documentaire

0 37

Michael Jackson

droit à l'image
Pennsylvanie

description de l'image

Michael Jackson, photographié en 1999, décédé en 2009 à l'âge de 50 ans

Channel 4 doit diffuser un documentaire controversé sur Michael Jackson, qui a toutefois reçu une lettre de plainte de la succession du chanteur décédé.

Leaving Neverland se concentre sur deux hommes affirmant que la superstar de la pop les a maltraités dans leur enfance.

La famille du chanteur décédé a demandé au radiodiffuseur de ne pas le montrer, affirmant que les cinéastes ne lui avaient pas demandé de répondre aux accusations.

Dans une déclaration, Channel 4 a déclaré qu'il avait suivi la procédure de réponse correcte.

"Les téléspectateurs de Channel 4 se forgeront leur propre opinion sur les déclarations des deux victimes interrogées dans le film", a-t-il déclaré.

Dans la lettre, qui a été publiée à l'Associated Press, la succession de Jackson a affirmé que les fabricants de documentation avaient enfreint les directives de programmation car ils n'avaient reçu aucune réponse de la famille et des amis du chanteur.

"Je pense que nous pouvons tous convenir que les fausses déclarations faites dans votre" documentaire "sont des" allégations importantes ", indique la lettre.

"Il est difficile d'imaginer des allégations sérieuses contre qui que ce soit."

Une lettre similaire a également été envoyée à la station américaine HBO, qui a coproduit le documentaire.

Jackson nie

Neverland est diffusé sur Channel 4 les 6 et 7 mars.

Il comprend des entretiens avec Wade Robson et James Safechuck, âgés de 7 et 10 ans lorsque le chanteur s'est lié d'amitié avec eux et leurs familles.

M. Robson a été le principal témoin de Michael Jackson en 2005, mais a changé d’histoire.

Channel 4 a déclaré que le film contenait une réponse aux allégations sous forme d'images du démenti de Jackson.

"Le documentaire traite des procédures pénales et civiles et de la participation de nos principaux répondants à celles-ci", a déclaré le télédiffuseur.

"Il n'est pas rare que les victimes de maltraitance d'enfants divulguent ce qui leur est arrivé plus tard dans la vie."

Le documentaire, créé le mois dernier au Festival de Sundance, était également défendu par le réalisateur Dan Reed.

"Tous ceux qui verront le film sauront qu'il s'agit d'écouter les mots de deux personnes et de leurs familles, et nous en sommes très fiers", a-t-il déclaré.

Suivez nous Facebook, sur Twitter @ BBCNewsEntsou sur Instagram bbcnewsents, Si vous avez un email avec une suggestion d'histoire