Skip to content

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un sourit alors qu'il dirige les essais de missiles dans un lieu non identifié en Corée du Nord, sur cette image non datée fournie par KCNA le 7 août 2019.

KCNA via Reuters

La Corée du Nord a déclaré mardi que la "limite de fin d'année" approchait pour que les Etats-Unis reprennent les pourparlers et qu '"il appartient entièrement aux Etats-Unis de choisir le cadeau de Noël qu'ils vont choisir", a rapporté l'agence de presse centrale coréenne (KCNA), citant Ri Thae Song, vice-ministre nord-coréen des affaires étrangères chargé des affaires américaines.

Washington et Pyongyang ont peu progressé dans leurs discussions sur le démantèlement du programme nucléaire et de missiles de la Corée du Nord. Les deux parties ont brusquement mis fin au sommet de février au Vietnam alors que le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un sont partis sans accord.

"Le dialogue prôné par les Etats-Unis n'est, en substance, qu'une astuce ridicule pour maintenir la RPDC dans l'obligation de dialoguer et de l'utiliser en faveur de la situation politique et des élections aux Etats-Unis", a ajouté Ri dans une déclaration de KCNA, utilisant la nom officiel pour la Corée du Nord.

"La RPDC a entendu plus qu'assez de discours de dialogue soulevés par les Etats-Unis chaque fois qu'ils se retrouvent coincés dans un virage serré. Ainsi, personne ne laissera plus personne prêter l'oreille aux États-Unis", a déclaré Ri.

Jeudi dernier, la Corée du Nord a tiré deux projectiles à courte portée dans la mer au large de sa côte est.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *