Carrie Bourassa en congé de l’Université de la Saskatchewan et des IRSC après une enquête sur l’ascendance autochtone

Lundi, Bourassa, qui a presque 40 ans, a été mise en congé par l’Université de la Saskatchewan alors qu’elle enquête sur de récents articles de presse contestant son identité autochtone revendiquée. Elle a également quitté le poste de directrice scientifique du volet Santé autochtone des Instituts de recherche en santé du Canada, un organisme affilié au gouvernement.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.