Skip to content
La saison débute ce week-end en Autriche avec une double tête au Red Bull Ring de Spielberg, la première course ayant lieu le 5 juillet et la deuxième le week-end suivant.

Des mesures de sécurité seront en place pour le retour du sport – des masques seront portés et les équipes devront rester dans leurs « bulles ». La tenue McLaren a été testée tous les lundis du mois dernier, mais Sainz s’inquiète toujours de la possibilité de contracter Covid-19.

« Vous pourriez avoir Covid-19 et vous ne savez même pas que vous l’avez et n’avez même pas de symptômes ou quelqu’un dans l’équipe n’a même pas de symptômes et ils l’ont et vous pourriez manquer une course à cause de cela, » La jeune femme de 25 ans a déclaré à Amanda Davies de CNN Sport dans un chat en direct sur Instagram.

« Et après quatre mois sans course et sans envie de courir, tout à coup vous êtes parfaitement bien et en bonne santé mais vous avez été testé positif pour Covid-19 donc vous ne pouvez pas courir en Formule 1, après quatre mois, ce serait un sentiment horrible et quelque chose que je veux prendre soin de ne pas arriver.

« Vous pourriez aussi bien l’obtenir de la pure malchance et vous ne pouvez rien y faire, il vous suffit de sauter quelques courses à cause de cela. Mais le pire serait de se sentir parfait, de se sentir comme si vous vous sentiez maintenant, ayez Covid-19 dans votre système ou dans votre sang, et ne pas pouvoir courir. « 

LIRE: Lewis Hamilton: «Triste et décevant» pour lire les commentaires d’Ecclestone

«Les fans nous manqueront»

Aucun fan ne sera présent pour les premières manches de la saison 2020, mais le patron de la F1, Chase Carey, pense qu’il est possible qu’une saison de course 15-18 puisse encore être terminée.

La course sans fans affectera les moments « avant et après la course », explique Sainz, mais en ce qui concerne la course elle-même, le pilote McLaren pense que ce sera comme d’habitude.

« Ces moments où vous faites le défilé des pilotes lorsque vous voyez la tribune complète, ces moments où vous entrez sur une piste et que vous voyez tout plein de fans qui vous soutiennent, criant votre nom, cela vous remplit d’énergie et de bonnes vibrations, « a déclaré Sainz, qui remplacera Sebastian Vettel chez Ferrari en 2021.

« Et ne pas avoir ça va être triste et certainement différent. Il n’y aura pas de manque de motivation. La motivation sera extrêmement élevée et nous serons prêts. »

LIRE: Le pape François écrit une lettre de soutien à Alex Zanardi après un crash d’horreur
Carlos Sainz révèle les craintes de santé de Covid-19 alors que la saison de Formule 1 commence

Prendre position

La F1 a tenté de progresser dans la résolution des problèmes de diversité après la mort de George Floyd et les manifestations ultérieures de Black Lives Matter à travers le monde.

Il a annoncé le lancement de sa propre initiative #WeRaceAsOne, mise en place pour s’attaquer « aux plus grands problèmes auxquels sont confrontés le sport et les communautés mondiales – la lutte contre COVID-19 et la condamnation du racisme et des inégalités ».

Mercedes a également annoncé que ses voitures revêtiraient une livrée noire pour la saison 2020 comme une déclaration selon laquelle les champions en titre « s’opposent au racisme et à toutes les formes de discrimination ».

Les pilotes Mercedes Lewis Hamilton et Valtteri Bottas porteront également une combinaison entièrement noire, contrairement à leurs uniformes tout blanc habituels. Hamilton a déclaré qu’il prévoyait également de créer une commission en son nom pour accroître la diversité dans le sport automobile.
Carlos Sainz révèle les craintes de santé de Covid-19 alors que la saison de Formule 1 commence
Visitez CNN.com/sport pour plus de nouvelles, de fonctionnalités et de vidéos

Lorsqu’on lui a demandé si les pilotes envisageaient de prendre un genou avant la première course de la saison, Sainz a admis qu’ils «y pensaient».

Sainz dit qu’il n’a « jamais vu de racisme à la première personne », bien que le conducteur de McLaren cherche activement des moyens de contribuer à un impact positif.

« Cela ne signifie pas que le racisme n’existe pas dans le monde. Je reconnais donc que j’admets qu’il pourrait exister même si je ne l’ai pas vu et je veux m’informer et voir ce que nous pouvons faire pour améliorer la situation. »  »