Skip to content

Peut-être pas bientôt, mais elle y réfléchit.

Dans une série de tweets cette semaine, le rappeur a exprimé son intérêt à faire partie du Congrès, disant à ses fans qu'elle partagerait plus de détails bientôt.

"J'aime vraiment le gouvernement même si je ne suis pas d'accord avec le gouvernement", a déclaré Cardi B sur Twitter dimanche.

"Comme si je regardais des documentaires sur la guerre. Peu importe combien d'armes un pays a-t-il besoin de personnes! Comment essayez-vous d'aller contre un pays et peut-être de déclencher une guerre alors que ce pays manque de patriotisme? Je vois à peine des gens prétendre qu'ils AIMENT être américains, "elle tweeté.

L'artiste lauréat d'un Grammy Award a poursuivi en disant qu'il y avait beaucoup de "je vais devoir expliquer", ajoutant elle devrait faire une vidéo pour en parler.

En elle dernier tweet dans la série, elle a dit: "J'ai l'impression que si je retourne à l'école et me concentre, je peux faire partie du Congrès. J'ai … tellement d'idées qui ont du sens. J'ai juste besoin de quelques années d'école et Je peux secouer la table. "
Cardi B dit qu'elle veut être politicienne même si elle n'est pas «d'accord avec le gouvernement»
Ce n'est pas la première fois que Cardi B devient politique. Après tout, en 2018, elle a déclaré au magazine GQ qu'elle aimait les sciences politiques, le gouvernement et qu'elle était «obsédée» par les présidents et le fonctionnement du système.

En janvier dernier, le sénateur hawaïen Brian Schatz et le sénateur du Connecticut Chris Murphy se sont demandés publiquement s'il fallait retweeter une vidéo Cardi B dans laquelle elle se plaignait de l'arrêt du gouvernement.

Dans la vidéo blasphématoire traitant de la fermeture – qui a été la plus longue de l'histoire du pays – Cardi B a déclaré que les États-Unis étaient dans "un enfer en ce moment. Tout pour un … mur".

"Je pense que nous devons prendre des mesures", a-t-elle déclaré. "Je ne sais pas quel type d'action … parce que ce n'est pas ce que je fais. Mais … j'ai peur."

Au cours de l'été, elle s'est associée au candidat démocrate à la présidentielle Bernie Sanders pour une vidéo de campagne dans laquelle elle lui a posé des questions allant des rêveurs à la brutalité policière en passant par les salaires.

Les questions, a-t-elle dit dans la vidéo, ont été soumises par ses fans.

"Sentons le Berne", a-t-elle déclaré à la clôture de la vidéo.

Dans un tweet précédent, elle avait déclaré qu'elle était "triste de la façon dont nous l'avons laissé tomber en 2016.

"Cet homme se bat pour l'égalité des droits, les droits de l'HOMME depuis si longtemps. Voir ce pays devenir un meilleur endroit a été sa passion depuis longtemps et non un nouveau front pour une campagne", a-t-elle déclaré dans un tweet en juillet.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *