Actualité people et divertissement | News 24

Cardi B défend le porno après que Candace Owens ait appelé à une interdiction totale

CardiB

Défend le porno…

Après que Candace Owens ait demandé l’interdiction

CardiB ne veut pas qu’aucun WAP soit censuré sur sa timeline — parce qu’elle défend le contenu XXX… ceci après Candace Owens a proposé que cela soit complètement illégal.

Candace a récemment appelé à l’interdiction de la pornographie sur son compte X, arguant que ses véritables intentions étaient de contrôler psychologiquement et d’affaiblir les hommes – et au milieu de toutes ces résistances, Cardi elle-même a fait part de son opinion… et il s’avère qu’elle est très pro. -porno.

Interdire la pornographie. C’est une arme psychologique destinée à affaiblir nos hommes.

– Candace Owens (@RealCandaceO) 21 mai 2024


Les réflexions de Cardi sur le sujet sont venues d’un commentaire IG qu’elle a laissé sur un blog qui a publié le récent tweet de Candace à ce sujet… et il est clair que CB veut garder le porno.

Elle a écrit : « Ommmggg, pourquoi êtes-vous si contre le porno ? Est-ce si mauvais pour vous tous ? J’aime ça mais je ne sais pas, je suppose que c’est comme ça 6 fois par an. Personnellement, je ne ressens aucun lien ni dépendance à ce sujet. juste un petit peu vite un deux… RIEN DE COMME UNE VRAIE INTIMITÉ ! »

Un autre commentaire qu’elle a laissé met en lumière la façon dont elle pense que la pornographie est réellement utile, en particulier pour les mecs. De son point de vue… cela peut leur apprendre une chose ou deux sur la façon de plaire aux femmes.

Bien sûr… Cardi elle-même n’est pas du genre à craindre le contenu explicite, que ce soit en ligne ou dans sa musique. Elle a une chanson entière sur son vagin et une autre chanson sur ses fesses et ses seins.

Donc, ce n’est pas si surprenant qu’elle aime le porno… et rappelez-vous, elle était aussi strip-teaseuse à une époque – donc c’est un peu juste dans sa timonerie. Cardi n’a pas spécifiquement appelé Candace – mais clairement, ils sont en désaccord sur ce point.

À chacun son goût, supposons-nous.




Source link