Sports

Bryce Young des Panthers ne blâme pas Frank Reich pour ses difficultés

CHARLOTTE, Caroline du Nord — Le quart-arrière recrue des Panthers de la Caroline, Bryce Young, a déclaré qu’il acceptait une partie de la responsabilité du licenciement, lundi, de l’entraîneur-chef Frank Reich.

“Nous le faisons tous. Nous partageons tous cela”, a déclaré mercredi le premier choix du repêchage de 2023. “Nous ne voulons jamais voir des gens se faire licencier. Nous voulions venir conquérir les choses ensemble et atteindre nos objectifs ensemble. Nous en assumons tous la responsabilité.”

Young a également clairement indiqué qu’il ne croyait pas que Reich l’avait laissé tomber en termes de développement de son attaque ou de celui de son attaque lors du pire départ 1-10 de la NFL.

“Nous nous approprierons tous, surtout offensivement”, a-t-il déclaré. “C’est nous tous. Nous voulons tous faire mieux. C’est une unité collective. Il n’y a aucun doigt pointé de la part des joueurs, des entraîneurs. Rien. Nous aurions tous pu être meilleurs.”

Mais le manque de développement de Young depuis que les Panthers ont échangé deux choix de première ronde et le receveur vedette DJ Moore aux Bears de Chicago pour passer du neuvième au premier rang lors du repêchage d’avril est une des principales raisons pour lesquelles Reich, à l’esprit offensif, et l’entraîneur des quarts Josh McCown ont été licenciés. le lundi.

L’offensive se classe parmi les derniers dans presque toutes les catégories statistiques avant le match de dimanche à Tampa Bay.

Young en particulier a été historiquement mauvais. Il se classe 30e en verges par tentative (5,4) cette saison, et ses 4,2 verges par chute sont le deuxième pire parmi 62 recrues qualifiées depuis 2000, derrière seulement l’ancien quart-arrière de la Caroline Jimmy Clausen (4,1) en 2010.

Il a été limogé 40 fois, juste derrière Sam Howell (55) des Commanders de Washington cette saison et le cinquième par une recrue lors de ses 10 premiers matchs depuis que les sacs ont été enregistrés en 1963.

Les 8,7 verges par tentative de Young se classent au dernier rang parmi les quarts recrues avec au moins 10 départs dans une saison depuis 1966. Ses 5,4 verges par tentative se classent au huitième rang derrière un groupe de noms oubliables tels que Blaine Gabbert et Joey Harrington.

Son QBR total de 32,1 est le deuxième pire parmi les quarts qualifiés cette saison. Seul Zach Wilson des Jets de New York est pire avec 30,9.

La bonne nouvelle pour Young est que le propriétaire David Tepper lui a donné un vote de confiance, affirmant mardi qu’il soutenait la décision de sélectionner Young en premier contre CJ Stroud, qui connaît une année de type MVP en tant que deuxième choix au classement général des Texans de Houston.

“Nous sommes totalement confiants dans ce choix”, a déclaré Tepper. “Les gens qui ont fait ce choix en premier seraient totalement sûrs de cela. Vous pourriez demander à certains d’entre eux. Et pour moi, je suis totalement sûr d’être d’accord avec ce choix.”

Pour Young, qui a obtenu une fiche de 23-4 en tant que titulaire en Alabama et n’a jamais connu de saison perdante à quelque niveau que ce soit auparavant, le licenciement de Reich était un autre rappel de la difficulté des choses dans la NFL.

“C’est vraiment difficile”, a-t-il déclaré. “Ce sont de vraies relations… la vie des gens. Nous passons, je ne sais pas, presque toutes les heures de la journée dans ce bâtiment. Jour après jour, nous passons chaque jour [here]. De toute évidence, vous construisez des liens solides, des relations solides au fil du temps.

“C’est difficile. C’est une réalité très dure du métier.”

Mais Young a insisté sur le fait qu’il a constaté une croissance et une amélioration de son jeu en allant 1-9 en tant que titulaire, même si les statistiques ne le montrent pas.

“Le plus important, c’est [getting] cette croissance et cette amélioration se traduisent sur le terrain en tant qu’unité, en tant qu’équipe”, a-t-il déclaré.

Les Panthers se classent 30e en attaque totale (265,9 verges par match), 30e en verges nettes par la passe (173,3 verges par match) et 29e en score (15,7 points par match). Ils n’ont pas marqué plus de 10 points au cours des deux derniers matchs et n’ont pas dépassé les 15 au cours des cinq derniers.

Sans entrer dans les détails, Young a déclaré qu’il s’attend à ce que l’entraîneur par intérim Chris Tabor et Jim Caldwell, nommé conseiller spécial du coordinateur offensif Thomas Brown, fassent certaines choses différemment de Reich pour aider à stabiliser l’offensive.

“Bien sûr, il y aura de petits ajustements avec un changement de leadership, un changement de rôle”, a-t-il déclaré. “Bien sûr, les choses vont être un peu différentes. Mais je crois en tout le monde ici. Le temps nous dira quels seront les résultats.”