Sports

Bruxelles refuse d’accueillir le match Belgique-Israël de la Ligue des Nations pour des raisons de sécurité

La ville de Bruxelles a annoncé qu’elle n’accueillerait pas le match de la Ligue des Nations masculine entre la Belgique et Israël en septembre en raison de craintes concernant la sécurité des joueurs et des supporters.

Le Stade Roi Baudouin d’une capacité de 50 000 places à Bruxelles, la capitale belge, est le siège traditionnel de l’équipe nationale, mais la ville a déclaré dans un communiqué publié mercredi qu’il serait « impossible d’organiser ce match à très haut risque ».

La Fédération belge de football (RBFA) dit « comprendre et partager les inquiétudes concernant la situation en Israël et en Palestine et ses conséquences sur la sécurité », mais elle est en désaccord avec la décision de ne pas accueillir du tout le match contre Israël à Bruxelles.

« Nous savions donc que le match à domicile contre Israël se jouerait très probablement sans public, et nous l’aurions accepté », a ajouté l’URBSFA. « Après tout, la sécurité passe toujours avant tout.

« Nous déplorons cependant la décision prise par la Ville de Bruxelles, qui possède pourtant une grande expérience dans l’organisation de grands événements, de ne pas organiser du tout le match sur notre terrain. »

Bruxelles estime que l’accueil du match dans la ville « provoquera sans aucun doute d’importantes manifestations et contre-manifestations, compromettant ainsi la sécurité des spectateurs, des joueurs, des Bruxellois et de nos forces de police ». La décision a été prise après consultation de la police locale, du gouvernement fédéral et de l’URBSFA.

Les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre et la guerre qui a suivi en Israël et à Gaza ont déclenché une montée de l’antisémitisme et de l’islamaphobie, selon les chiffres publiés par le gouvernement belge.

Manifestants à Bruxelles manifestant en solidarité avec les Palestiniens en janvier (Nicolas Maeterlinck/Belga/AFP via Getty Images)


Manifestants à Bruxelles manifestant en solidarité avec les Palestiniens en janvier (Nicolas Maeterlinck/Belga/AFP via Getty Images)

Tout comme aux États-Unis, les étudiants des campus bruxellois protestent également depuis plusieurs mois contre la guerre. Il y a également eu plusieurs manifestations de solidarité avec les Palestiniens dans la ville même.

Le maire de Gand, à 55 km de Bruxelles, a également forcé le match à domicile du KAA Gent Conference League contre l’équipe israélienne du Maccabi Haïfa en février à se jouer sans supporters pour des raisons de sécurité.

L’URBSFA, quant à elle, affirme « chercher une solution » pour le match contre Israël et est en contact avec d’autres villes et villages de Belgique. L’Athlétisme a contacté l’UEFA pour commentaires.

La Belgique participe actuellement au Championnat d’Europe en Allemagne. Ils ont perdu leur premier match 1-0 contre la Slovaquie et affronteront la Roumanie et l’Ukraine lors de leurs derniers matchs de groupe.

aller plus loin

ALLER PLUS LOIN

The Briefing : Belgique 0 Slovaquie 1 – un premier bouleversement majeur à l’Euro 2024 après le refus des buts de Lukaku

(Photo du haut : John Thys/AFP via Getty Images)


Source link