Brûlures horribles d’un étudiant après avoir marché sur du sable brûlant pendant un barbecue sur la plage

UN ÉTUDIANT a été hospitalisé pendant une semaine après avoir été brûlé au deuxième degré lorsqu’il a marché sur du sable brûlant lors d’un barbecue sur la plage.

Ted Barton, 22 ans, était à la plage pour fêter la fin des examens, et ils ont préparé des hamburgers et des saucisses sur un gril jetable.

Ted Barton, 22 ans, a été hospitalisé pendant une semaine
Le pied brûlé de Ted Barton

Le pied brûlé de Ted BartonCrédit : SWNS

Les étudiants de troisième année ont laissé le récipient en aluminium refroidir pendant une heure, en secouant le sable pour l’accélérer, avant de faire ses bagages pour partir.

Mais après que Ted ait jeté le barbecue dans la poubelle, il est revenu pour ramasser ses affaires et a foulé le morceau de sable où il se trouvait.

Il était à l’agonie instantanée et a boité les 150 mètres jusqu’à l’eau de mer sur la plage de Tynemouth Longsands à Tyne and Wear.

Les sauveteurs ont mis son pied dans un «sac à sandwich» en plastique et il a pris un taxi pour l’hôpital.

Ted y a passé une semaine pendant que les infirmières lui crevaient à plusieurs reprises une dizaine d’ampoules au pied, coupant ou arrachant la peau morte.

L’étudiant en cybersécurité de l’Université de Northumbria ne peut toujours pas marcher, deux semaines plus tard, et doit prendre trois semaines de congé de son travail de barman.

Ted, de Newcastle, a déclaré : « Nous avons passé un bon moment.

« La plage était bondée et nous regardions un tournoi de volley-ball qui se déroulait. Je ne pensais tout simplement pas au sable chaud.

« Je discutais avec mes amis et puis j’ai eu l’impression que quelque chose m’avait piqué et j’ai poussé un tel cri, et j’ai couru, à moitié sautillé, vers la mer.

Ted Barton, 22 ans, était en journée à la plage pour célébrer la fin des examens

Ted Barton, 22 ans, était en journée à la plage pour célébrer la fin des examensCrédit : SWNS

« J’ai tout de suite su ce que j’avais fait.

« J’ai baissé les yeux et j’ai vu que le sable où se trouvait le barbecue était de couleur rosâtre. C’était peut-être la chaleur ou le sang de mon pied.

« Cela faisait vraiment mal, et j’étais vexé de ne pas penser que le sable était chaud. C’est vraiment logique – les barbecues font plus de 200 degrés.

« Des ampoules ont commencé à se former instantanément sur toute la plante de mon pied et entre mes orteils, partout où il y a une peau douce.

« C’était l’agonie, et je ne suis pas du genre à me soucier de la douleur d’habitude. »

Les copains ont dû porter un Ted de 6 pieds pour aider après s’être assis dans la mer n’a pas aidé, le 17 juillet.

Les sauveteurs ont nettoyé le sable et le sang de ses blessures avec des lingettes salines, ce qui était atroce.

‘PIED DE ZOMBIE’

Son pied a été plongé dans un seau d’eau froide pendant 30 minutes avant de le mettre dans le sac en plastique spécial, qu’ils ont rempli d’eau et scellé sur tout son pied.

« C’était de pire en pire », a-t-il déclaré.

« L’eau dans le sac était assez chaude au moment où je suis arrivé à l’hôpital.

« Ils ont éclaté chaque ampoule individuellement à chaque fois qu’ils se sont formés, puis ils ont déchiré et coupé la peau morte.

« Vous ne devriez pas le faire vous-même, mais ils le font à l’hôpital pour faire sortir le liquide et enlever les peaux mortes afin de réduire le risque d’infection.

« J’ai continué à leur donner des coups de pied parce que je suis vraiment chatouilleux et aussi parce que ça faisait tellement mal – je me sentais mal à ce sujet.

« Ça ressemble à un pied de zombie parce qu’il est rouge et rose et puis il y a un peu de noir où il y a du vieux sang et c’est des croûtes.

« Je me sentais mieux de ne pas y penser quand les sauveteurs et l’unité des grands brûlés m’ont dit que ces accidents se produisent assez souvent.

« Mais il n’y a aucun avertissement concernant les barbecues et les surfaces chaudes.

« Les jetables n’ont pas de pieds pour les soulever du sol.

« Je pense qu’il devrait y avoir un avertissement sur l’endroit où ils sont placés. Je me sens chanceux que personne d’autre ne s’en soit approché.

« Si cela ne m’était pas arrivé, cela serait arrivé à quelqu’un d’autre. Tout le monde se préparait à partir.

« J’aurai des cicatrices mais je suis assez fier de toutes mes autres cicatrices jusqu’à présent.

« Les infirmières de l’unité des grands brûlés et les sauveteurs étaient tous formidables. J’ai passé un très bon moment à l’hôpital.

Les touristes se rendent sur les plages malgré des scènes apocalyptiques alors que des incendies de forêt font rage effacent le soleil… et certains trouvent encore le temps pour un selfie

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments