Skip to content

BRUXELLES (Reuters) – Le fabricant de puces américain Broadcom (AVGO.O) a déclaré mercredi qu'un ordre antitrust de l'Union européenne visant à mettre fin à certaines ententes commerciales avec six fabricants de téléviseurs et de modems n'aura pas d'incidence importante sur ses activités et qu'il mettra au défi le mouvement de l'UE devant les tribunaux.

Plus tôt mercredi, la Commission européenne avait rendu cet ordre, le premier émis contre une entreprise depuis 18 ans, affirmant que certaines dispositions des accords pourraient causer un préjudice grave et irréparable à la concurrence.

"La décision de la Commission aura principalement pour effet de perturber les gains d'efficacité réalisés par Broadcom et les équipementiers européens grâce à l'alignement stratégique", a déclaré la société, faisant référence aux fabricants de téléviseurs et de modems.

Reportage de Foo Yun Chee; édité par Francesco Guarascio

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *