British Airways IAG continue de vendre des actions de citoyens non européens

0 32

La société mère de British Airways et d'Iberia a cessé de vendre ses actions à des investisseurs situés en dehors de l'Union européenne.

L'inscription au marché a été publiée tard lundi. Peu de temps avant midi, le titre AIG affichait mardi une baisse de plus d'un pour cent du FTSE 100.

La limitation imposée à British Airways risque de devenir encore plus compliquée lorsque le Brexit entrera en vigueur à la fin du mois prochain.

Une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, les actionnaires des compagnies aériennes britanniques ne satisferont plus aux exigences minimales de 50% imposées par l'UE.

IAG, Ryanair et easyJet pourraient prétendument se conformer aux règles de propriété en veillant à ce que les investisseurs britanniques vendent immédiatement des actions lorsqu'ils sont immédiatement achetés par des investisseurs de l'UE.