Actualité technologie | News 24

Brian Morton sur ‘Tasha: les mémoires d’un fils’

Brian Morton, un romancier accompli, s’est tourné vers la non-fiction pour la première fois dans son nouveau livre, “Tasha: A Son’s Memoir”. Dans le podcast de cette semaine, il évoque la vie de sa mère, les difficultés à prendre soin d’elle vers la fin de sa vie et ce qui l’a amené à écrire un mémoire.

“J’ai commencé à écrire quelques pages sur elle, et j’ai savouré la liberté d’écrire directement, d’écrire sans avoir à inventer de personnages”, dit Morton. « J’adore écrire sur des personnages de fiction, c’est ma partie préférée de l’écriture. Mais cela me prend très longtemps pour en quelque sorte donner naissance à eux. Et voici ma mère, peut-être le personnage le plus coloré sur lequel j’ai jamais écrit, qui était juste là.

Rachel Careau visite le podcast pour discuter de sa nouvelle traduction du « Chéri » de Colette et de sa suite, « La fin du Chéri ».

“L’un des problèmes avec son style de rechange est que les phrases peuvent manquer de certains des mots qui huilent généralement une phrase”, dit Careau à propos de la tâche de traduire les livres. « Ils peuvent donc sonner un peu nus, parfois un peu syncopés. Et le son était très important pour moi, et je me suis vraiment laissé guider par le son. Mais il est difficile de faire couler ce style os sur os.

Toujours dans l’épisode de cette semaine, Lauren Christensen et Joumana Khatib parlent de ce qu’ils ont lu. John Williams est l’hôte.

Voici les livres discutés dans “Ce que nous lisons” de cette semaine :

Nous aimerions connaître votre avis sur cet épisode et sur le podcast de la critique de livre en général. Vous pouvez les envoyer à [email protected].