Skip to content

Copyright de l’image
Reuters

Légende

Ursula von der Leyen dit que le projet de loi contredit les engagements précédents du Royaume-Uni

L’UE a entamé des poursuites judiciaires contre le Royaume-Uni pour ses projets de passer outre des sections de l’accord de divorce sur le Brexit qu’elle a signé en janvier.

Cela fait suite à une demande de l’UE au gouvernement de supprimer des sections controversées du projet de loi sur le marché intérieur adopté mercredi.

La « lettre de mise en demeure » pourrait conduire à une action en justice contre le gouvernement devant la plus haute juridiction de l’UE.

Cela intervient alors que les négociations commerciales entre les deux se poursuivent à Bruxelles.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que le Royaume-Uni aurait un mois pour répondre aux préoccupations de l’UE concernant le projet de loi.

Elle a ajouté que le projet de loi était une « contradiction totale » des engagements antérieurs du Royaume-Uni sur la manière d’éviter une frontière dure sur l’île d’Irlande.

Le gouvernement a insisté sur le fait que le projet de loi est un «filet de sécurité» nécessaire pour protéger le commerce entre les différentes parties du Royaume-Uni.