Skip to content
Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

Brett Callaghan, ci-dessus, a été arrêté et accusé d'avoir détenu et agressé sexuellement l'enfant de 12 ans

Un père qui aurait enlevé une fille de 12 ans dans un skate park et violé ses stands accusé de l'avoir droguée – alors qu'un calendrier effrayant de l'épreuve se dessine.

Brett John Callaghan, 37 ans, aurait approché la fille de Thornleigh Skate Park dans le nord-ouest de Sydney mardi après-midi et l'aurait attirée vers son appartement de grand-mère à Dural.

Des documents judiciaires allèguent que Callaghan a enlevé la fille du skatepark vers 15h30 alors qu'il était avec son propre enfant.

La police allègue qu'il a ensuite agressé la jeune fille pendant le trajet jusqu'à sa maison, puis à leur retour dans l'appartement de la grand-mère, sur la même propriété où résident ses parents.

Le magistrat du tribunal local de Hornsby, Bruce Williams, a été informé plus tôt cette semaine que Callaghan avait "prétendument administré" de la drogue à la jeune fille pendant l'enlèvement présumé.

Une feuille d'accusation de la police alléguait que Callaghan avait 'embrassé et frotté' les jambes de l'enfant sur une période de neuf heures entre 16h30 et 1h du matin à Dural. La police allègue qu'il l'a violée au cours de la même période.

L'enfant a été portée disparue à 17h30 après avoir omis de rencontrer ses parents à Hornsby Westfield comme ils l'avaient prévu. Des détectives de l'escouade contre les violences envers les enfants et les délits sexuels du State Crime Command ont finalement arrêté Callaghan juste après 1 h 15 mercredi matin.

Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

La fillette de 12 ans aurait été emmenée dans l'appartement de la grand-mère de Callaghan à Dural (photo) à l'arrière de la propriété de ses parents

Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

La fillette de 12 ans était au skate park de Thornleigh (photo) lorsqu'elle a disparu mardi après-midi

Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

La police a rendu public mercredi des images du délinquant placé en garde à vue

La police allègue que l'écolière avait laissé des amis au Westfield plus tôt dans l'après-midi pour rencontrer Callaghan et son enfant dans le parc, ce qui signifie qu'elle avait disparu pendant environ 11 heures au total.

«  Nous alléguerons qu'une fois qu'ils sont partis dans la voiture et sont allés dans une maison à Dural, elle a été agressée sexuellement '', a déclaré mercredi le directeur du détective de l'équipe de lutte contre les abus sexuels et les délits sexuels, John Kerlatec.

Une audience du tribunal peu de temps après son arrestation mercredi aurait entendu les témoignages d'un détective de l'escouade des délits sexuels qui a déclaré que Callaghan était "manifestement sous l'influence de drogues illicites".

Les procureurs demandaient au tribunal la permission de prélever son ADN, mais l'officier a déclaré "qu'il a montré qu'il n'était clairement pas capable de donner son consentement dans son état", selon l'avocat de Hornsby.

Callaghan a ensuite été inculpé de trois infractions distinctes, dont des rapports sexuels aggravés et des contacts sexuels avec une autre personne sans consentement, ainsi qu'un autre chef d'accusation concernant l'enlèvement présumé.

Un procureur de la police a déclaré jeudi au tribunal local de Parramatta que la police avait obtenu des échantillons d'ADN de Callaghan en vertu d'une ordonnance provisoire. Les procureurs demandent toujours l'approbation finale du tribunal afin que ces échantillons puissent éventuellement être utilisés comme preuves contre Callaghan.

L'avocat de l'aide juridique de Callaghan a indiqué qu'il allait contester l'ordonnance de criminalistique au tribunal dans deux semaines et que son client envisagerait de demander une libération sous caution. Il n'a pas comparu devant le tribunal jeudi et sa mise en liberté sous caution a été officiellement refusée.

La victime présumée a été transportée à l'hôpital pour une évaluation et l'autre enfant est désormais confié à des proches.

Une scène de crime a été établie à son domicile et une voiture a été saisie à une courte distance, qui fera l'objet d'un examen médico-légal.

Le surintendant-détective Kerlatec a déclaré aux journalistes que la police pensait que l'enfant de 12 ans était parti avec l'homme "pensant qu'elle était sous la garde et la garde de quelqu'un avec qui elle se sentait en sécurité".

"Nous sentons que voir l'autre jeune fille peut lui avoir donné un sentiment de confort, un sentiment de sécurité", a-t-il déclaré.

"Tous les parents s'inquiètent en ce moment où les restrictions sont levées que des personnes s'attaquent aux enfants vulnérables."

Le détective Kerlatec a déclaré que la famille de la préadolescente était «désemparée».

La police allègue qu'elle a été retrouvée à la maison et emmenée à l'hôpital pour évaluation.

Une scène de crime a été établie à la maison et une voiture a été saisie à une courte distance, qui sera examinée par un médecin légiste.

Callaghan n'était pas connue de la jeune fille.

L'homme a été emmené au poste de police de Hornsby, où des accusations devraient être portées.

L'autre enfant reste sous la garde de sa famille.

La recherche a été menée par des détectives de la brigade de lutte contre les abus sexuels et les délits sexuels du State Crime Command, avec l'aide du Kuring-Gai Police Area Command.

Brett Callaghan aurait volé de la drogue à un enfant de 11 ans pendant son enlèvement

Le directeur du détective de l'équipe des abus sexuels et des délits sexuels, John Kerlatec, a déclaré mercredi que la famille de la jeune fille était "désemparée".