Bouton Je n’aime pas manquant sur YouTube ? Voici un « Hack » rapide pour le ramener

Un développeur a mis au point une extension pour Chrome et Firefox qui permet aux chiffres concernant le bouton « Je n’aime pas » de réapparaître sur YouTube. Cela fait quelques semaines que Google a décidé d’appliquer globalement un changement qui masquait ces données, dans le but de protéger les créateurs de contenu contre les attaques ciblées. Lorsque Google a décidé de déployer à l’échelle mondiale la suppression du nombre de « n’aime pas » sur toutes les vidéos de la plate-forme, de nombreux internautes ont été choqués. Ainsi, un développeur a vu une demande et a proposé une petite extension, en version alpha, compatible avec Chrome et Firefox, qui a été mise à disposition des internautes. Celui-ci permet au compteur « je n’aime pas » de réapparaître sur Youtube, comme par magie. A noter que son code source est également disponible en ligne.

La décision de Google de supprimer ces statistiques était motivée par la volonté de mettre un terme au phénomène de harcèlement et d’attaques ciblées sur la plateforme. Actuellement, il est toujours possible d’indiquer que vous n’aimez pas une vidéo, mais le nombre de réactions négatives qu’une vidéo accumule est désormais masqué. Seul l’éditeur de la vidéo a accès à ces données.

Auparavant, rejetant cette décision, le cofondateur de YouTube, Jawed Karim, avait mis à jour la description de la toute première vidéo mise en ligne sur la plate-forme vidéo intitulée « Moi au zoo » pour critiquer la décision de la plate-forme d’arrêter d’afficher publiquement les aversions. La nouvelle description se lit maintenant : « Quand chaque YouTuber convient que supprimer les aversions est une idée stupide, c’est probablement le cas. Réessayez, YouTube ‍♂️ »

Bien que d’une durée de seulement 18 secondes et d’une qualité relativement médiocre par rapport aux normes actuelles, la vidéo de Karim a été celle qui a marqué le début du succès de la plate-forme. Intitulé « Moi au zoo », Karim est vu en train de parler à la caméra, tout en parlant des éléphants se tenant juste derrière lui. « Ce qui est cool avec ces gars, c’est qu’ils ont des troncs vraiment, vraiment, vraiment longs », a déclaré Karim ajoutant: « Et c’est, c’est cool. »

Karim a lancé la plate-forme américaine de partage de vidéos en 2005 avec les co-fondateurs de YouTube Steven Chen et Chad Hurley, alors que le trio travaillait chez PayPal. La plate-forme est restée assez impopulaire jusqu’à ce que Google l’achète en 2006.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *