Skip to content

SILVERSTONE, Angleterre (Reuters) – Valtteri Bottas a battu samedi le favori de la foule et le leader de la Formule 1 Lewis Hamilton, empêchant ainsi son coéquipier Mercedes de remporter sa cinquième pole consécutive du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Bottas refuse à Hamilton son pôle national à domicile

Formule 1 F1 – Grand Prix de Grande-Bretagne – Circuit de Silverstone, Silverstone, Angleterre – 13 juillet 2019 Lewis Lewis, Mercedes, qualifié en deuxième position, serre la main de son coéquipier Valtteri qui s'est qualifié en pole après REUTERS / John Sibley

Le Finlandais n'a que six millièmes de seconde de moins que le quintuple champion du monde, alors que les deux Silver Arrows ont de nouveau verrouillé la première ligne de la grille lors d'un après-midi nuageux à Silverstone.

Le jeune monégasque de Ferrari, Charles Leclerc, partagera la deuxième ligne avec Max Verstappen de Red Bull, vainqueur de la course précédente en Autriche, où les deux jeunes de 21 ans se sont affrontés sur la piste tout en luttant pour la victoire dans les derniers tours.

La pole, avec un temps record de une minute 25,093 secondes, a été la quatrième de Bottas en 10 courses cette saison – plus que tout autre pilote – et sa 10e en carrière.

"En fin de compte, pas assez", a déclaré Hamilton, qui a été le plus rapide lors de la première phase de qualification, mais qui a battu Brooklands à son premier tour de la dernière séance.

«Nous avons travaillé très fort tout au long de la session mais cela nous a échappé un peu.

«J'ai sacrifié un tour en Q2 (la deuxième phase), ce qui aurait permis de mieux comprendre l'état de la voiture. Et puis juste à la fin, j’ai eu cette erreur au premier tour et le deuxième n’était pas si terrible.

«Beau jeu à Valtteri, il a fait le travail. Mais la course sera longue demain et nous avons une belle foule ici, alors espérons pouvoir faire quelque chose de différent. "

Bottas est à 31 points de Hamilton dans le championnat et a besoin de réduire l'écart, tout en sachant que son coéquipier a l'habitude de frapper à fond dès la fin du mois d'août.

Le Finlandais était en tête après les premiers tours du top-10 et il y est resté malgré le fait qu'il n'avait pas amélioré son temps avec la dernière manche.

“Je savais que le premier tour était bon mais ce n'était pas parfait et honnêtement, j'aurais dû m'améliorer en deuxième manche et je suis content que ce soit suffisant. Ce n'est pas facile de faire un tour rapide et de faire des erreurs très facilement », A déclaré l'heureux Finn.

SELLOUT FOULE

Bottas n'a converti qu'un seul de ses pôles en victoire cette saison et Hamilton est toujours bien placé pour ravir son armée de partisans avec une sixième victoire à domicile et un 80e de sa carrière.

Une foule à guichets fermés de plus de 140 000 personnes devrait se présenter dimanche.

Le pilote Ferrari, Sebastian Vettel, vainqueur de la course de l’année dernière, a terminé sixième, derrière Pierre Gasly, le pilote Red Bull ressurgi, à la troisième rangée.

«J’ai eu des pires, au moins j’y ai pris part», a déclaré Vettel, dont l’équipe avait terminé les essais finaux de la matinée sur le chrono et avait fait signer le meilleur temps à Leclerc lors de la deuxième phase de qualification.

"Je ne me sentais pas très bien cet après-midi et vous avez besoin de beaucoup de sensation pour jeter la voiture d’un côté à l’autre", a ajouté l’Allemand, qui partira avec les pneus tendres tandis que Mercedes disposera de véhicules plus lents mais plus durables.

L’Australien Daniel Ricciardo se classe septième pour Renault, aux côtés de Landar Norris, de McLaren, après une nouvelle belle performance de la recrue adolescente britannique dont le coéquipier espagnol Carlos Sainz a été 13e.

"Je pense que je peux être raisonnablement heureux avec P8", a déclaré Norris, qui a également été applaudi par les fans. «Pas idéal, mais c'était très amusant. C’est une piste géniale pour se qualifier. L’ensemble du week-end a été plutôt agréable jusqu’à présent.

"Nous sommes normalement un peu mieux le dimanche que le samedi."

La recrue thaïlandaise Alexander Albon, originaire du Royaume-Uni, commence neuvième pour Toro Rosso avec Nico Hulkenberg, 10ème de Renault.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Toby Davis et Clare Fallon

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *