Skip to content
Boris Johnson suggère que les journalistes «  maltraitent  » les autres et que la «  culpabilité  » l’a conduit à troquer la profession pour la politique

Boris Johnson a suggéré que les journalistes «abusent» toujours des autres et que la «culpabilité» l’a amené à troquer la profession contre la politique.

Le Premier ministre a fait ces commentaires en s’adressant à un groupe d’écoliers.

Il leur a dit: «Quand vous êtes journaliste, vous pensez que ‘super, excellent travail …’

«Mais le problème, c’est que… parfois, vous vous retrouvez toujours à maltraiter ou à attaquer des gens.

«Non pas que vous vouliez les abuser ou les attaquer, mais vous êtes critique… où peut-être vous sentez-vous parfois un peu coupable à ce sujet, où peut-être ne vous êtes-vous pas mis à la place de la personne que vous critiquez. Et donc j’ai pensé que j’essaierais (politique).

Mais il a ajouté qu’il était dans la trentaine avant de se lancer en politique et que son «fort» conseil serait de faire autre chose d’abord.