Boris Johnson cède aux pressions pour libérer les contrats Randox au cœur du scandale du lobbying d’Owen Paterson

Boris Johnson a cédé aux pressions pour libérer les contrats Randox au cœur du scandale du lobbying d’Owen Paterson, dans un deuxième demi-tour sordide en 24 heures.

La concession est intervenue avant un débat et un vote à la Chambre des communes sur la publication des détails du travail obtenu par la société qui employait l’ancien ministre en disgrâce en tant que consultant.

Keir Starmer, qui fait pression pour que le couvercle soit levé, a déclaré au Premier ministre: « Nous allons le prendre. »

La descente – qui fait suite au revirement de M. Johnson concernant l’interdiction aux députés d’occuper des postes de consultant – est survenue dans les questions houleuses du Premier ministre qui l’ont vu réprimandé à plusieurs reprises par le président de la Chambre des communes.

Lindsay Hoyle lui a dit de « s’asseoir » – alors qu’il tentait de poser des questions au leader travailliste – en disant : « Vous êtes peut-être le Premier ministre de ce pays, mais dans cette Assemblée, je suis en charge.

M. Johnson a de nouveau refusé de s’excuser pour la gestion bâclée du scandale Paterson, ce qui a conduit Sir Keir à le qualifier de « lâche ».

Sur les contrats Randox, le leader travailliste a déclaré: «Nous savons qu’il a assisté à un appel entre Randox et le ministre chargé de la gestion des contrats de santé.

« Nous savons que Randox a remporté des contrats gouvernementaux d’une valeur de près de 600 millions de livres sterling sans concours ni appel d’offres. »

Sir Keir a déclaré que le « seul moyen d’aller au fond » de l’affaire était de libérer les contrats, en demandant: « Va-t-il voter pour cela? Ou votera-t-il pour une autre dissimulation ? »

En réponse, M. Johnson a déclaré qu’il était « très heureux de publier tous les détails » des accords Randox, qui « ont déjà fait l’objet d’une enquête par le National Audit Office ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *