Bombay HC libère une ordonnance de mise en liberté sous caution, dit « aucune preuve positive pour montrer un complot entre accusés »

La Haute Cour de Bombay a déclaré qu’il n’y avait « presque aucune preuve positive » pour montrer un complot entre les accusés, comme le prétend le Bureau de contrôle des stupéfiants dans son ordonnance détaillée accordant la libération sous caution à trois personnes, dont Aryan Khan, fils de l’acteur de Bollywood Shah Rukh Khan, Arbaaz Marchand et mannequin Munmun Dhamecha.

« Il n’y a pratiquement aucune preuve positive dans le dossier pour convaincre cette Cour que tous les accusés ayant une intention commune ont accepté de commettre des actes illégaux. L’enquête menée jusqu’à cette date suggère plutôt que le Requérant/Accusé nos. 1 et 2 (aryens et marchands) voyageaient indépendamment du demandeur/accusé no. 3 (Dhamecha) et il n’y avait pas de consensus sur la question susmentionnée », a déclaré le tribunal.

Elle a ajouté qu’il est difficile de conclure à l’heure actuelle que les demandeurs participent à une infraction de quantité commerciale.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments