BNP Paribas réalise ses résultats au 1er trimestre 2020 dans un coronavirus

ERIC PIERMONT | AFP | Getty Images

BNP Paribas a annoncé mardi une baisse de son résultat net pour le premier trimestre, avertissant que le coronavirus avait eu trois "impacts négatifs majeurs" sur son bilan.

Le prêteur français a déclaré un revenu net de 1,3 milliard d'euros (1,42 milliard de dollars) pour les trois premiers mois de l'année, en baisse de 33% par rapport à 1,9 milliard d'euros il y a un an, selon les résultats publiés mardi.

"Le premier trimestre a très bien commencé, puis vers la fin, il a été impacté par le Covid-19, en particulier autour de trois aspects qui ont affecté le résultat", a déclaré à CNBC Lars Machenil, directeur financier de BNP Paribas.

"Le premier est, bien sûr, une augmentation du coût du risque. Nous avons donc augmenté nos coûts du risque à un demi-milliard de dollars, puis il y a deux événements ponctuels sur la première ligne", a-t-il déclaré à Charlotte Reed de CNBC. .

La banque a réservé 502 millions d'euros pour d'éventuelles pertes sur prêts à la suite de la pandémie en cours. Il a également enregistré une perte de revenus de 184 millions de dollars due à de nouvelles restrictions de dividendes et une baisse de 384 millions d'euros de la valorisation boursière.

Les autres mesures clés du dernier trimestre comprennent:

  • Le chiffre d'affaires s'établit à 10,9 milliards d'euros contre 11,1 milliards il y a un an;
  • Les charges d'exploitation s'élèvent à 8,2 milliards d'euros contre 8,5 milliards d'euros un an plus tôt;
  • Le ratio CET 1 est passé à 11% contre 11,7% il y a un an.

Les revenus de son unité des services financiers internationaux ont chuté de plus de 5% par rapport à il y a un an, la récente baisse des évaluations boursières ayant eu une incidence sur la valeur de ses actifs sous gestion.

La récente volatilité des marchés a également affecté l'activité actions et services de base de la banque. Le chiffre d'affaires est tombé à -87 millions d'euros contre 488 millions d'euros il y a un an.

Sur son marché domestique, la France, les revenus du commerce de détail ont baissé de 4,4% par rapport à il y a un an. BNP Paribas a réussi à maintenir près de 90% de ses agences ouvertes en mars malgré la crise sanitaire.

Perspective

"La reprise sera progressive", a déclaré Machenil à CNBC, suggérant qu'il était peu probable que l'économie revienne aux niveaux d'avant le virus avant la fin de l'année.

"Dans notre scénario, le retour à un niveau de PIB comme il l'était en 2019 ne sera pas atteint avant 2022", a-t-il déclaré, faisant référence à son marché intérieur.

BNP Paribas prévoit une baisse de son résultat net entre 15 et 20% pour 2020 par rapport à 2019, compte tenu de la crise économique actuelle et à condition qu'il n'y ait pas de nouveaux développements dans ce contexte.