Biofourmis remporte 20 millions de dollars supplémentaires et plus de financements en santé numérique

Société de surveillance à distance et de thérapie numérique soutenue par l’IA Biofourmis a ajouté 20 millions de dollars supplémentaires à sa ronde de série D, portant sa levée à 320 millions de dollars.

Le financement de l’extension provient d’Intel Capital, la division d’investissement stratégique du fabricant de puces Intel. L’entreprise a d’abord annoncé son La série D en avril, qui a propulsé Biofourmis au statut de licorne avec une valorisation de 1,3 milliard de dollars.

Biofourmis a également annoncé la nomination de deux nouveaux membres du conseil d’administration : l’ancien président-directeur général de Tenet Healthcare Trevor Fetter et Sachin H. Jain, président-directeur général de SCAN Group et SCAN Health Plan.

“Recevoir ce financement supplémentaire de la branche capital-risque d’un géant mondial de la technologie pendant une période imprévisible dans l’investissement en santé numérique est une validation supplémentaire de la force et du potentiel de marché de Biofourmis et confirme que nous nous distinguons sur le marché”, a déclaré le fondateur et PDG de Biofourmis. Kuldeep Singh Rajput a déclaré dans un communiqué. “Nous sommes sur une trajectoire solide pour une croissance stratégique continue dans les années à venir en termes de clients, de partenaires et de développement de solutions.”


Société de suivi des patients Sibel Health a obtenu 33 millions de dollars la semaine dernière lors d’un cycle de financement de série B dirigé par la Steele Foundation for Hope.

La société dérivée de la Northwestern University utilisera les fonds pour déployer sa plate-forme ANNE One pour la surveillance à domicile et à l’hôpital. Le système, qui comprend deux types de capteurs portables et une application d’analyse, a reçu l’autorisation 510(k) de la FDA l’année dernière.

Sibel a déclaré que la série B porte son augmentation totale à plus de 50 millions de dollars. La société a également annoncé qu’elle avait nommé Jon Otterstatter, ancien PDG et cofondateur de la société de surveillance cardiaque Preventice, président du conseil d’administration. Matthew Banet rejoint la société en tant que président de Baxter International.

“Ce qui nous rend uniques en tant qu’entreprise de santé numérique, c’est que notre produit est intégré verticalement – nous pensons que tout compte, de l’adhésif que nous plaçons sur la peau à la façon dont le capteur s’adapte au corps jusqu’à l’alerte finale qu’un clinicien voit pour une décision médicale -making”, a déclaré le Dr Steve Xu, PDG et cofondateur de Sibel, dans un communiqué. “Nous sommes fiers que notre technologie puisse être potentiellement déployée à la fois dans l’unité de soins intensifs néonatals et à domicile pour la surveillance à distance des patients.”


Atropos Health, qui crée une application qui aide les médecins à accéder à des preuves concrètes pour orienter les soins aux patients, a annoncé avoir levé 14 millions de dollars en financement de série A.

Le cycle a été mené par Breyer Capital avec la participation d’investisseurs tels qu’Emerson Collective et Boston Millennia Partners. L’outil de la société permet aux prestataires de recevoir des rapports basés sur des rencontres passées avec des patients qui peuvent aider à répondre à des questions cliniques lorsqu’il n’existe pas de parcours de soins clair basé sur des recherches établies.

Atropos prévoit d’utiliser les fonds pour embaucher son équipe commerciale et développer son produit oncologique. La startup a également annoncé qu’elle avait nommé le cofondateur Brigham Hyde au poste de PDG.

“Je suis enthousiasmé par l’énorme potentiel d’Atropos pour faire progresser la pratique de la médecine factuelle à travers le monde”, a déclaré Hyde dans un communiqué. “Je suis honoré d’avoir la chance de diriger l’entreprise au jour le jour et d’apporter des preuves personnalisées du monde réel aux patients et aux soignants du monde entier.”