Billie Eilish s’excuse d’avoir utilisé des insultes raciales dans une vidéo virale refaite surface, dit « je suis embarrassé »

La popstar Billie Eilish s’est excusée après la diffusion d’une vidéo des chanteurs où on peut la voir prononcer une insulte raciale et mettre des accents. S’adressant à Instagram, la lauréate de plusieurs Grammy Awards a déclaré qu’elle était « consternée et embarrassée » par la vidéo qui, selon elle, datait de l’âge de 13 ou 14 ans.

Dans sa déclaration, Billie a écrit : « Il y a un montage vidéo autour de moi quand j’avais 13 ou 14 ans où j’ai prononcé un mot d’une chanson qui à l’époque je ne savais pas qu’il s’agissait d’un terme péjoratif utilisé contre les membres de la communauté asiatique. . Je suis consterné et embarrassé et je veux dire que j’ai déjà prononcé ce mot.

Une vidéo de compilation partagée sur TikTok ce mois-ci a également montré un autre clip qui, selon Eilish, parlait d’une « voix inventée d’un charabia stupide », quelque chose qu’elle a dit avoir fait depuis son enfance en parlant à « des animaux de compagnie, des amis et la famille ».

Elle a en outre écrit: « C’est du charabia absolu et juste moi qui fais l’idiot, et ce n’est en aucun cas une imitation de qui que ce soit ou d’une langue, d’un accent ou d’une culture LE PLUS LÉGER. Quiconque me connaît m’a vu faire l’imbécile avec des voix toute ma vie . indépendamment de la façon dont cela a été interprété, je ne voulais pas dire qu’aucune de mes actions ait causé du tort à d’autres »,

« Je suis étiqueté comme quelque chose que je ne suis pas », a déclaré Eilish, ajoutant qu’elle s’adressait au clip vidéo après que les fans lui aient demandé de répondre.

« Je crois non seulement en, mais j’ai toujours travaillé dur pour utiliser ma plate-forme pour lutter pour l’inclusion, la gentillesse, la tolérance, l’équité et l’égalité », a écrit le chanteur de « Bad Guy ».

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, il y a eu une série d’attaques contre les Américains d’origine asiatique. Pour limiter le problème, le président américain Joe Biden a promulgué le mois dernier la loi COVID-19 Hate Crimes Act.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments