Biden s’exprime alors que les troupes américaines « commencent à quitter » l’Afghanistan après la confirmation de la date limite d’évacuation du 31 août – RT USA News

Le président américain Joe Biden aborde les efforts d’évacuation en cours de l’aéroport de Kaboul et rapporte que le retrait de l’Afghanistan contrôlé par les talibans devra se terminer d’ici le 31 août.

Suite à la visite signalée à Kaboul par le directeur de la CIA William Burns, les talibans ont annoncé qu’il ne pourrait y avoir de prolongation du délai pour que les États-Unis quittent l’Afghanistan. Les Etats Unis « a les ressources » d’achever l’évacuation de ses citoyens d’ici la fin du mois, a déclaré aux médias le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid.

Un responsable de la Maison Blanche a ensuite déclaré à Reuters que Biden avait décidé de suivre les recommandations du Pentagone et de faire quitter définitivement l’Afghanistan à toutes les troupes et civils américains d’ici le 31 août.

Certaines troupes américaines déployées pour sécuriser l’aéroport de Kaboul ont déjà commencé à partir, a déclaré mardi le Pentagone aux journalistes, sans fournir plus de détails.

Pendant ce temps, les citoyens américains restants à Kaboul ont reçu l’ordre de « éviter de voyager à l’aéroport » à moins qu’ils ne reçoivent « instructions individuelles d’un représentant du gouvernement américain pour le faire », citant « menaces à la sécurité à l’extérieur des portes ».



Aussi sur rt.com
La Maison Blanche et le Pentagone respectent la date limite d’évacuation « improbable » du 31 août en Afghanistan, malgré de vives critiques


La Maison Blanche a été prise au dépourvu par l’effondrement complet du gouvernement afghan soutenu par les États-Unis le 14 août. Avec les talibans contrôlant Kaboul et entourant l’aéroport international Hamid Karzai, des milliers d’Occidentaux doivent franchir les points de contrôle du groupe. – et chercher des sièges sur les vols aller avec des dizaines de milliers d’Afghans cherchant également à quitter le pays.

L’allocution de Biden était initialement prévue mardi à midi, mais a été repoussée pour des raisons qui n’ont pas été expliquées. Le briefing prévu du Pentagone à 15 heures a été annulé.

DÉTAILS À SUIVRE

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.