Biden s’en prend à un journaliste de la Maison Blanche et dit qu’elle est «une telle douleur dans le cou» pour avoir posé des questions sur la règle du vaccin VA

JOE Biden a critiqué un journaliste qui lui a posé des questions sur les mandats de vaccination lundi, lui disant qu’elle était « une telle douleur dans le cou ».

Le président avait été interrogé sur les nouvelles règles selon lesquelles les travailleurs de la santé du ministère des Anciens Combattants se faisaient vacciner contre Covid.

Joe Biden a déclaré à un journaliste qu’elle était une « douleur au cou »Crédit : AFP
Biden a déclaré que la question de Kelly O'Donnell

Biden a déclaré que la question de Kelly O’Donnell « n’a rien à voir avec l’Irak »Crédit : Getty

Biden accueillait le Premier ministre irakien Mustaka Al-Kadhimi et répondait aux questions de la presse sur les relations de l’Amérique avec l’Irak lorsqu’il a été interrogé sur le mandat du vaccin.

Il a déclaré à Kelly O’Donnell de NBC: « Vous êtes une telle douleur dans le cou, mais je vais répondre à votre question parce que nous nous connaissons depuis si longtemps.

« Cela n’a rien à voir avec l’Irak.

« Oui, les Anciens Combattants vont, en fait, exiger que tous les médecins travaillant dans leurs établissements soient vaccinés. »

Le jab de Biden à O’Donnell a suscité des rires d’autres journalistes dans la pièce.

Le ministère des Anciens Combattants est devenu lundi la première grande agence fédérale à exiger que les travailleurs de la santé se fassent vacciner contre le Covid.

Le secrétaire de VA, le secrétaire aux Affaires des anciens combattants, Denis McDonough, a déclaré: « C’est le meilleur moyen de protéger les anciens combattants, d’autant plus que la variante delta se propage à travers le pays.

« Chaque fois qu’un vétéran ou un employé de VA met les pieds dans une installation de VA, ils méritent de savoir que nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour les protéger du COVID-19.

« Avec ce mandat, nous pouvons à nouveau faire – et tenir – cette promesse fondamentale. »

On ne savait pas ce qui arriverait aux employés de VA qui refusent de se faire vacciner.

Dans l’annonce de lundi, le VA a déclaré que chaque employé avait huit semaines pour se faire vacciner.

L’annonce est intervenue après que le VA a perdu quatre employés à cause de Covid-19 ces dernières semaines.

Tous les quatre n’étaient pas vaccinés et l’agence a déclaré qu’au moins trois des employés sont morts de la variante delta du virus.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments