Le président est sur le point de revenir à son thème de campagne de la démocratie en péril alors que son parti se bat pour conserver son emprise sur le Congrès lors des élections de mi-mandat.