Biden rétablit les règles de voyage COVID, ajoute l’Afrique du Sud

WASHINGTON (AP) – Lundi, le président Joe Biden rétablira officiellement les restrictions de voyage COVID-19 pour les voyageurs non américains en provenance du Brésil, d’Irlande, du Royaume-Uni et de 26 autres pays européens qui permettent de traverser les frontières ouvertes, selon deux responsables de la Maison Blanche.

Les responsables, qui se sont exprimés sous couvert d’anonymat pour discuter de l’ordre, ont également confirmé dimanche que l’Afrique du Sud serait ajoutée à la liste restreinte en raison de préoccupations concernant une variante du virus qui s’est propagée au-delà de ce pays.

Biden annule un ordre du président Donald Trump dans ses derniers jours au pouvoir qui appelait à l’assouplissement des restrictions de voyage à partir de mardi.

La décision d’inverser l’ordre n’est pas surprenante, mais l’ajout de l’Afrique du Sud à la liste des voyages restreints met en évidence l’inquiétude de la nouvelle administration concernant les mutations du virus.

La variante sud-africaine n’a pas été découverte aux États-Unis, mais une autre variante – originaire du Royaume-Uni – a été détectée dans plusieurs États.

Reuters a été le premier à signaler la décision de Biden d’ajouter l’Afrique du Sud à la liste.

La semaine dernière, Biden a publié un décret ordonnant aux agences fédérales d’exiger que les voyageurs aériens internationaux soient mis en quarantaine à leur arrivée aux États-Unis. L’ordonnance exige également que tous les passagers à destination des États-Unis âgés de 2 ans et plus obtiennent des résultats négatifs au test COVID-19 dans les trois jours avant le voyage.