Skip to content
Biden marque un «  jalon déchirant  » de 500000 décès par COVID aux États-Unis

Le président américain Joe Biden a marqué lundi le « jalon vraiment sombre et déchirant » de plus de 500 000 morts aux États-Unis en raison du COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Des cloches ont sonné de la cathédrale nationale de Washington en hommage à ceux qui ont perdu la vie.

Biden a dirigé un moment de silence au coucher du soleil et une cérémonie d’allumage des bougies à la Maison Blanche. Il a ordonné que les drapeaux américains soient abaissés dans les bâtiments fédéraux pendant les cinq jours suivants.

Le nombre d’infections au COVID continue d’augmenter et est de loin le plus élevé au monde, représentant 20% des près de 2,5 millions de décès de coronavirus dans le monde.

Plus tôt lundi, il a rendu hommage aux victimes de la pandémie mortelle et à leurs proches.

« Les gens que nous avons perdus étaient extraordinaires. Ils s’étalaient sur des générations », a déclaré Biden. « Nés en Amérique, ont émigré en Amérique. Mais juste comme ça, beaucoup d’entre eux ont pris leur dernier souffle seuls en Amérique », a-t-il déclaré.

« Alors que nous combattons cette pandémie depuis si longtemps, nous devons résister à devenir engourdis par la douleur », a déclaré Biden. « Nous devons résister à considérer chaque vie comme ceci, comme une statistique, ou un flou, ou sur les nouvelles. Et nous devons le faire pour honorer les morts, mais tout aussi important, prendre soin des vivants ceux qui sont laissés pour compte. »

Le cap du demi-million survient alors que les États redoublent d’efforts pour distribuer le vaccin contre le coronavirus après que l’hiver de la semaine dernière a fermé les cliniques, ralenti les livraisons de vaccins et contraint des dizaines de milliers de personnes à rater leurs vaccins.