Bear Grylls regrette d’avoir tué des « animaux » pour ses émissions

L’expert en survie de la télé-réalité Bear Grylls, devenu célèbre après que « Man vs Wild » a déclaré qu’il avait tué « beaucoup trop d’animaux » à ses débuts. S’adressant à la BBC 4, Grylls a exprimé ses regrets en proclamant qu’il ne devrait plus tuer d’animaux et ne manger que des animaux morts à la place, rapporte femalefirst.co.uk.

« Je pense qu’en termes de survie et de nourriture, certainement au début, nous tuions beaucoup trop de serpents et des trucs comme ça au nom de la survie. Je me suis tellement éloigné de ça de nos jours. Il s’agit toujours de trouver des carcasses, des insectes et les larves. Si vous regardez les grands survivants historiquement, ils ont toujours été les butineurs. Vous courez après le gros gibier et vous prenez trop de risques et vous brûlez trop d’énergie », a déclaré Grylls.

Grylls s’est inspiré de la montée en puissance du véganisme et de son expérience avec des stars végétaliennes dans ses émissions qui ont modifié sa façon de penser à manger de la viande. « J’ai emmené beaucoup, beaucoup de stars végétaliennes et végétariennes dans la nature. Cela a été une aventure merveilleuse et je suis toujours très respectueux de cela, a-t-il déclaré »

L’ancien réserviste du 21 SAS, qui faisait partie des forces spéciales britanniques à la fin des années 90, a servi comme soldat, instructeur de survie et infirmier de patrouille.

Tout au long de sa carrière à la télévision, qui comprend des émissions comme « You vs Wild » et « The Island », l’aventurier est connu pour se plonger dans toutes sortes de grenouilles, d’insectes et de reptiles. Le climato-sceptique qui a récemment changé d’avis sur la question, a déjà parlé à « Good Morning Britain » de son expérience consistant à faire manger un insecte à Prince George.

S’adressant à Susana Reid qui l’a comparé à l’époque où Bear a fait grignoter un saumon à moitié mangé à l’ancien président américain Barack Obama dans son émission « Running With Bear Grylls », il a déclaré : « Eh bien, je ne voulais pas vraiment, je veux dire que nous faisions quelque chose pour l’événement Prince William’s Kings Cup, nous étions là-bas et la famille royale était là. »

Et c’est en fait la mère de la duchesse de Cambridge qui a dit « Voudriez-vous venir dire bonjour à Prince George, c’est un grand fan de votre émission interactive d’aventure Netflix ».

« Et alors nous discutions, et il était ici, et juste au moment où nous discutions, un flot de fourmis traversa ses pieds, et lui et moi les regardâmes, il me regarda avec ces grands yeux étonnés, et je dis : « Allez, nous devons en manger un », a mentionné Grylls.

« Et il a dit : « Ah vraiment ? » et nous avons mangé, et ce fut un privilège de donner au futur roi sa première fourmi, et ses yeux se sont lui. Quel petit héros », a-t-il conclu.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.