Skip to content

BEIJING (Reuters) – Des basketteurs américains, dont Jeremy Lin, ont commencé à retourner en Chine en prévision de la reprise de la saison de la Chinese Basketball Association (CBA), qui a été suspendue en raison de l'épidémie de coronavirus.

Selon les médias locaux, la ligue, qui a été interrompue le 1er février, devrait reprendre le 15 avril, même si elle n'a pas encore reçu l'autorisation nécessaire de l'Administration générale des sports de Chine.

La Chine continentale, où le coronavirus a éclaté à la fin de l'année dernière, n'a signalé aucun cas de maladie transmise localement pour la troisième journée consécutive samedi.

La pandémie a forcé la fermeture de la plupart des sports professionnels dans le monde. La National Basketball Association (NBA) d’Amérique du Nord a suspendu sa saison le 12 mars après qu’un joueur de l’Utah Jazz eut été testé positif au virus.

Une quarantaine d'Américains et d'autres étrangers jouent dans la ligue CBA à 20 équipes et tous devront subir 14 jours de quarantaine après leur retour en Chine.

Lin, qui a déclenché ce qui est devenu connu sous le nom de «Linsanity» en jouant pour les New York Knicks lors de la saison 2012-13 de la NBA, a publié une photo de lui sur la Grande Muraille juste au nord de la capitale chinoise vendredi.

"Retour en toute sécurité à Pékin pour terminer la saison de l'ABC!" le meneur des Ducks de Pékin a écrit dans un message d'accompagnement sur Instagram.

«Excité à nouveau de cerceau, mais laissant la baie inquiète et le cœur lourd pour les malades, les sans-emploi et tous ceux qui combattent la peur, l'anxiété et le stress face à un avenir inconnu.

«Le basket-ball n'a jamais été aussi significatif. Le monde a plus que jamais besoin du basket-ball. »

L'ancien meneur des Kings de Sacramento, Pooh Jeter, est un autre Américain en quarantaine en Chine après être revenu jouer pour les esturgeons du Fujian.

"Jour 1 en Chine", a-t-il publié sur Twitter mercredi. «Je salue mon équipe Fujian pour avoir pris soin de moi. Encore 13 jours. »

Le lituanien Donatas Motiejunas a déclaré qu'il s'attendait à être de retour sur le terrain pour jouer pour les Sharks de Shanghai d'ici la mi-avril.

"L'équipe m'a envoyé une lettre m'invitant à revenir, c'était entièrement mon choix", a déclaré l'ancien attaquant des Rockets de Houston à la chaîne de télévision Fox 26 de Houston en provenance de Chine.

"Il semble que toutes les restrictions vont être supprimées à la fin du mois et la vie sera de retour à la normale."

Reportage par Yilei Sun à Pékin et Nick Mulvenney à Sydney, édité par Raju Gopalakrishnan

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.