Sports

Barcelone furieux de la nouvelle « loi Mbappé » proposée à Madrid – rapport

Alors que Barcelone a du mal à joindre les deux bouts d’un point de vue financier, son principal rival, le Real Madrid, s’apprête à vivre un été de gala.

Les Blancosavec des finances bien gérées, semble prêt à recruter Kylian Mbappe, Alphonso Davies et peut-être même un défenseur central en juin.

Si leur puissance économique ne constituait pas un avantage suffisamment important, SPORT révèlent que l’équipe madrilène devrait recevoir un coup de pouce encore plus important dans les semaines à venir.

La loi « Mbappé »

Comme le rapporte le média espagnol, le Conseil des gouverneurs et l’Assemblée de Madrid sont en train d’adopter une loi qui pourrait changer le jeu des transferts pour les clubs de Madrid.

Un contribuable espagnol est actuellement tenu de payer 24,5 % de tout revenu supérieur à 300 000 € au titre de l’impôt national et 20,5 % supplémentaires à la communauté de Madrid, soit un total de 45 %.

Si l’assemblée dirigée par Isabel Diaz Ayuso, qui dispose d’une nette majorité, adopte le nouveau projet de loi, toute personne résidant dans la communauté de Madrid, y compris les étrangers, pourra bénéficier d’une déduction de 20% de l’impôt autonome à condition d’investir dans la communauté. .

Cela implique donc indirectement que ceux qui résident à Madrid ne doivent payer que la composante nationale de l’impôt.

Inutile de dire qu’il s’agit d’un facteur énorme pour tout joueur s’installant à Madrid. Ce n’est pas un hasard si une telle loi est introduite juste avant que Mbappé ne s’installe dans la capitale espagnole.

Mbappe devrait rejoindre Madrid cet été. (Photo de MIGUEL MEDINA/AFP via Getty Images)

Barcelone est furieux

Barcelone est naturellement furieux de la possibilité qu’une telle loi entre en vigueur, car cela leur porterait un coup dur pour toute opération de transfert à l’avenir.

Tout joueur qui signe au Real Madrid ou à l’Atletico Madrid économisera considérablement grâce à l’exonération fiscale, faisant de la Catalogne une destination moins favorable pour toute cible future.

Ils estiment que cette loi fera du Real Madrid un « club d’État », au même titre que le PSG et Manchester City. Le sujet sera probablement abordé lors de la prochaine réunion du conseil d’administration à Barcelone, et on peut dire sans se tromper que les membres estiment que c’est vraiment injuste.


Source link