Barcelone en difficulté signe un contrat numérique de 100 millions d’euros
Barcelone en difficulté signe un contrat numérique de 100 millions d'euros
Barcelone (AFP) – Le club de football espagnol de Barcelone, à court d’argent, a vendu une partie de son unité de production de médias “Barca Studios” pour 100 millions d’euros, a annoncé vendredi le club.

Barcelone a dû réduire les salaires des joueurs et décharger sa star Lionel Messi l’année dernière alors que le club faisait face à une crise économique causée par une perte de revenus due à Covid et à une mauvaise gestion.

Barcelone a décrit son nouveau partenaire comme quelqu’un avec “une longue histoire de production de contenu”. L’accord complète celui signé avec Socios.com pour étendre leur opération NFT, a déclaré le club.

Les tentatives de Barcelone pour s’imposer à nouveau comme une force de la Liga et de la Ligue des champions ont vu les Catalans lourdement endettés vendre diverses parts de revenus potentiels futurs.

L’atout clé du club est sa base de fans massive, et ce dernier accord pour la vente de NFT et de dérivés constitue une solution rapide.

Barcelone a dépensé 153 millions d’euros en frais de transfert uniquement pour renforcer son équipe, Robert Lewandowski étant le nouvel arrivant le plus notable.

Confronté à de sévères limites de dépenses afin de se conformer aux contrôles financiers de la Liga, Barcelone savait qu’il devait collecter des fonds rapidement pour pouvoir investir dans toutes les signatures et, surtout, pour enregistrer de nouveaux joueurs.