Bangladesh : le parti au pouvoir s’apprête à remporter un vote boycotté par ses rivaux

« Nous avons décidé de rester à l’écart de cette élection du gouvernement local », a déclaré Rumeen Farhana, une députée du principal parti d’opposition, le Parti nationaliste du Bangladesh, dirigé par l’ancien Premier ministre Khaleda Zia, un rival de Hasina. « Mon parti a clairement exprimé sa position selon laquelle sans un gouvernement neutre et sans parti, nous ne participerons pas aux prochaines élections générales. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.