Ayaan Ali Bangash, Amaan Ali Bangash et Brinda Miller disent « nous adorons notre public » | Exclusif

maan Ali Bangash, Ayaan Ali Bangash et Brinda Miller, présidente de l’association Kala Ghoda, ont parlé du prochain concert et ont révélé en quoi il allait être différent.

Padma Vibhushan Ustad Amjad Ali Khan et ses deux fils Amaan Ali Bangash et Ayaan Ali Bangash, qu’on ne présente plus, se produiront à Mumbai le 26 octobre au Centre national des arts du spectacle (NCPA) de Mumbai.

Dans une conversation exclusive avec DNA, Amaan Ali Bangash, Ayaan Ali Bangash et Brinda Miller, présidente de l’association Kala Ghoda, ont parlé du prochain concert et ont révélé en quoi il allait être différent. En nous parlant, Ayaan a déclaré : « Nous sommes honorés de faire partie de ce concert puisque nous le faisons au Kala Ghoda Art Festival. Nous célébrons le festival Kala Ghoda car c’est une collecte de fonds. Nous sommes associés au festival depuis maintenant 10 ans et c’est un grand honneur pour notre famille de s’y produire.


Tout en parlant de la même chose, Brinda ji a ajouté : « nous faisons de notre mieux pour faire quelque chose de différent. Nous faisons pour la première fois une collecte de fonds avec Ayaan ji, Amaan ji et Ustad ji. Nous n’avons jamais récolté de fonds auparavant, ce sont seulement ces trois-là qui me viennent en premier à l’esprit car ils nous soutiennent toujours et ils sont la première famille du monde de la musique classique. Je me sens tellement honoré. Cette fois, Mumbai verra comment nous célébrons ce festival.


Lorsqu’on lui a demandé comment le public avait changé au cours de ces années, Amaan a déclaré : « Premièrement, Brinda ji est très généreuse et gentille avec nous, nous avons la chance de l’avoir dans nos vies. le public ne cesse de changer, nous n’accordons pas trop d’importance au changement du public dans la mesure où il apprécie sa musique. C’est un plus grand défi pour les musiciens car aujourd’hui il s’agit de gagner du temps, du temps de concentration car aujourd’hui il y a tellement de distractions car il y a tellement de plateformes de divertissement sur lesquelles vous n’avez pas besoin de sortir de chez vous. Le fait est que le public qui vient vous écouter est la plus grande récompense pour un artiste. Mon père, mon frère et moi ne prenons jamais le public pour acquis. Nous adorons notre public.

Ayaan a ajouté : « Nous avons besoin de plus de festivals comme celui-ci pour célébrer nos traditions, qui célèbrent l’héritage de l’art et de la culture indienne. »