Avijit Roy : les tueurs d’un blogueur américain s’évadent d’un tribunal du Bangladesh à moto

Avijit Roy : les tueurs d'un blogueur américain s'évadent d'un tribunal du Bangladesh à moto

Deux militants islamistes condamnés à mort pour le meurtre d’un blogueur américain critique de l’extrémisme religieux se sont échappés dimanche d’un tribunal bondé à Dhaka, au Bangladesh.

Avijit Roy, un ingénieur d’origine bangladaise, a été tué à coups de machette par des assaillants armés de machettes en février 2015 alors qu’il rentrait chez lui avec sa femme d’un salon du livre à Dhaka. Sa femme, la blogueuse Rafida Bonya Ahmed, a été blessée à la tête et a perdu un pouce lors de l’attaque.

Cinq membres d’un groupe militant islamiste ont été condamnés à mort l’année dernière, tandis qu’un autre a été emprisonné à perpétuité.

Deux des condamnés à mort se sont évadés dimanche, après que des motards ont pulvérisé un produit chimique sur des policiers avant d’enlever les condamnés, a indiqué la police.

“Une chasse à l’homme massive a été lancée pour les capturer ainsi que leurs aides”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Asaduzzaman Khan aux journalistes, ajoutant que les responsables de la sécurité aux frontières avaient été mis en alerte pour empêcher les hommes de fuir le pays.

La police a également annoncé une récompense de 2 millions de taka (environ 19 350 dollars) pour retrouver les condamnés.

Les hommes condamnés appartiennent au groupe militant national inspiré par Al-Qaïda Ansar Ullah Bangla Team et la police affirme que le groupe est à l’origine des meurtres de plus d’une douzaine de militants laïcs et de blogueurs.

Le Bangladesh à majorité musulmane a connu une série d’attaques meurtrières entre 2013 et 2016 visant des blogueurs, des militants laïcs et des minorités religieuses, revendiquées par l’Etat islamique ou des groupes alignés sur Al-Qaïda.